Covid-Organics : Début de la commercialisation à l’international

 » Nous avons utilisé le Covid-Organics chez nos malades du coronavirus, en tant que protocole additionnel mais aussi en protocole exclusif. Nous avons pu confirmer son efficacité « . C’est ce qu’a déclaré hier le Directeur de Cabinet adjoint de la Présidence de la République du Tchad, Abdelkrim Idriss. Ce haut responsable confirme aussi que le Tambavy CVO a guéri des malades qui ont présenté des formes graves au Tchad. C’est donc la raison pour laquelle le président tchadien, Idriss Déby a dépêché un avion spécial à Antananarivo pour récupérer un nouveau lot de ce remède traditionnel amélioré de l’Institut Malgache des Recherches Appliquées (IMRA). Il s’agit de la deuxième réception de Tambavy CVO effectuée par le Tchad en l’espace d’un mois après celle du 9 mai dernier. Mais il convient de noter que cette fois-ci, il ne s’agit plus d’un don. En effet, le Tchad est le premier pays à avoir fait un achat de Covid-Organics. La Grande Ile a donc commencé la commercialisation de ce produit à l’international. D’après les informations, plusieurs autres pays envisageraient aussi d’emboîter le pas. Pour la deuxième acquisition d’hier, 20.000 doses ont été envoyées dont 10.000 doses curatives et 10.000 doses préventives. Pour l’heure, on ignore le prix de vente du Covid-Organics à l’international. Il convient cependant de noter que le chef de l’Etat a déjà annoncé que l’argent sera versé à l’IMRA, aux scientifiques et chercheurs malagasy. Le chef de la délégation tchadienne arrivée hier à la BANI Ivato a déclaré que le Tchad se met à la disposition de l’Etat malagasy en vue d’une étroite collaboration pour les essais cliniques sur le troisième protocole qui consiste à administrer une solution injectable aux malades du coronavirus.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    Messieurs l’IMRA, réveillez vous, ce 12 juin, l’Union Européenne a decidé de dépenser 2,4 MILLIARDS pour un achat anticipé de vaccins contre le covid-19. (source journal Ouest France)
    Il faut vite les contacter pour qu’il change d’idée vers notre CVO.
    Il y a 200 millions de populations par rapport au Tchad à 20 millions,
    .
    Bonne chance et bonne vente.
    Rakoto de Montpellier

  2. · Edit

    Bon début pour Madagascar. N,, M.. H… isy ny mpanenjika. 1an déjà Barea. Alefa MKARA.

  3. 100.000 doses, 10.000 préventives et 10.000 curatives et les autres 80.000 ça sont quoi alors ??

  4. · Edit

    Félicitations l’IMRA, mais Tchad c’est juste 20 millions d’habitants. (avec un PIB très faible).

    On est plus de 7 milliards de personne sur la terre, le Tchad donc c’est une goutte d’eau.
    .
    Pensez à faire des publicités en Europe, Chine, Amérique, Afrique du Sud, … ils ont plus de pouvoir d’achat.
    Les devises vont rentrer à flot.
    Regardez le Ravintsara qui est présent dans n’importe quelle pharmacie en France.

    Bonne santé à tous,
    Rakoto de Montpellier

  5. Les requins commencent  » tranquillement » à marquer leurs empreintes pour le business de ce CVO .Les effets d’annonce sur le versement à l’IMRA du retour en investissement de ce tambavy n’engagent que ceux qui écoutent les autorités . Ces derniers qui n’ont jamais brillé pour une transparence totale quant aux réelles intrications affairistes de la promotion de ce CVO . Pour la position du TCHAD bien d’informations émanant de praticiens là bas contredisent les effets curatifs sur 34 patients atteints de formes graves de covid 19 de cette concoctions à base d’herbes .

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.