RMDM : Pour la démission du pouvoir

Le RMDM très critique envers le pouvoir. (Photo Princy)

Face à la situation qui prévaut dans le pays, le « Rodoben’ny Mpanohitra ho an’ny Demokrasia eto Madagasikara » (RMDM) s’est exprimé de nouveau. Il a parlé en particulier du Covid-19. C’était, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue hier, au siège du RMDM, sis à Belair. Selon le porte-parole de cette plateforme de l’opposition, le pasteur Edouard Tsarahame, le nombre des cas confirmés porteurs du Coronavirus ne cesse d’augmenter, pourtant le Président de la République a dit que cette maladie est maîtrisée, a-t-il indiqué.  Le RMDM se demande, en outre, quel est vraiment le rôle du Président dans la production du CVO et d’où vient son financement ?

Volet social. Toujours d’après l’opposition, la condition des malades du Coronavirus à Toamasina est déplorable. Elle se pose ainsi la question « qu’est-ce qui est prioritaire, les militaires ou les médecins ?  Faisant sans doute allusion au cas du Grand Port de l’Est. Et d’enfoncer le clou que l’on ne tient pas compte aussi du volet social. L’opposition tient également à rappeler que selon le secteur privé, des centaines de milliers de gens ont perdu leur emploi. De son côté, le sénateur Jaofetra revendique plus de transparence quant à la restauration du Rova. A cet effet, le RMDM aurait l’intention de déposer une plainte auprès des autorités compétentes.

Critiques. Le plan économique a été aussi abordé et comme il fallait s’y attendre, les critiques ne manquaient pas. Ainsi pour la mise en place du plan d’urgence multisectoriel, lors de la rencontre d’avant-hier entre le secteur privé et le Chef de l’Etat, il n’y avait eu aucune consultation, selon le RMDM, car tout a été déjà préparé d’avance.  En guise de conclusion, la plateforme de l’opposition de déclarer qu’elle ne fait plus confiance au pouvoir central et revendique de ce fait sa démission.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.