France-Madagascar : Renforcement pédagogique des instructeurs de la gendarmerie nationale

Dans le cadre des accords de coopération bilatérale entre la France et Madagascar, le Service de Sécurité Intérieure (SSI) de l’ambassade de France à Madagascar apporte son concours au renforcement pédagogique des instructeurs de la gendarmerie nationale malagasy. Il est surtout question de formation qui constitue un préalable indispensable pour la gendarmerie malagasy qui entend optimiser le travail et les capacités opérationnelles de ses cadres officiers et sous-officiers. Toujours est-il que le lieutenant-colonel de gendarmerie Bertrand Poquereau, coopérant français, expert en formation, affecté à l’Ecole Supérieure de la Gendarmerie Nationale (ESGN) de Moramanga, a mené un audit au cours du mois de septembre 2019. Et ce, avec la collaboration du colonel Hery Rabemananjara qui est à la tête de cette école supérieure.

Pools d’instructeurs. Notons que pour la période 2019-2021, trois actions ont été décidées. Primo, sélectionner et renforcer la capacité des formateurs. Secundo, former les officiers supérieurs de cette école à l’ingénierie de formation, et tertio créer avec ceux qui ont été formés des pools d’instructeurs par domaine, à savoir police judiciaire, tactique couvrant tous les spectres d’engagement. Ces trois actions ont été menées par le SSI au cours des derniers mois, 55 formateurs ont été certifiés et 5 officiers supérieurs ont été validés. 

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. personnellement,vu l’affaire et/ou tension sur les îles éparses,sans rompre carrément les relations diplomatiques, je m’en méfirais des hameçons! D’autres pays ne voudraient-ils pas instruire nos gendarmes ou fallait-il que tout soit à la française?

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.