CCO – LTP Alarobia : Deux nouveaux centres de traitement des cas graves

Des grognes se font entendre à Tana en ce qui concerne la gestion de la pandémie du COVID-19, notamment par rapport au délai trop long de l’obtention des résultats des dépistages. En effet, d’après les témoignages de plusieurs patients, les résultats sont connus une semaine après les prélèvements. Face à cette situation l’Etat est en train de tout mettre en œuvre afin d’améliorer la situation. Parmi les décisions prises lors du Conseil des ministres de mercredi dernier, figure la mise en place de plusieurs centres de traitement du COVID-19 à Tana. Chaque centre sera équipé de lits et de matériels pouvant accueillir jusqu’à 200 patients. L’objectif pour le pouvoir est de faire en sorte que la capitale dispose de 2000 lits pour soigner les personnes atteintes du coronavirus. La cérémonie d’inauguration du premier centre de traitement aura lieu ce jour au Centre de Commandement Opérationnel d’Ivato. 25 à 55 agents de santé vont être mobilisés au niveau de chaque centre, indique le communiqué du Conseil. D’après les informations, mis à part le CCO, le Lycée Technique Professionnel à Alarobia (LTP) sera aussi aménagé pour accueillir les cas graves.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.