CTC Ivato : Une capacité d’accueil de 400 lits

Le président Andry Rajoelina et son épouse Mialy Rajoelina ont assisté à l’ouverture du Centre de Traitement COVID-19 (CTC) à Ivato.

Le président Andry Rajoelina a annoncé hier qu’il fera une déclaration à la Nation ce dimanche (demain) pour évoquer les mesures, mais aussi l’évolution de la situation de gestion du COVID-19.

« L’Etat doit fournir tous les efforts pour sauver le peuple malagasy ». C’est en ces termes que le président Andry Rajoelina annonce les nouvelles mesures prises dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. En effet, face à la recrudescence des cas confirmés à Tana, le régime adopte une nouvelle stratégie qui consiste à mettre en place plusieurs centres de traitement pour améliorer les capacités d’accueil des personnes contaminées par cette pandémie. Antananarivo se dote désormais de trois nouveaux centres de traitement du COVID-19. La cérémonie marquant l’ouverture officielle du premier centre s’est déroulée hier au Mining Business Center d’Ivato. Le siège du Centre de Commandement Opérationnel (CCO) vient d’être aménagé pour accueillir les patients présentant des formes graves de coronavirus. Un véritable grand hôpital équipé de matériels de pointe, avec une capacité d’accueil de 400 lits, contre 115 lits actuellement au CHU d’Anosiala. « 55 agents de santé sont affectés au Centre de Traitement COVID-19 (CTC) d’Ivato », a annoncé le Chef de l’Etat. L’objectif étant de mettre à disposition du personnel soignant 10.000 lits d’hôpitaux pour que les patients ne se sentent plus laissés à leur propre compte.

Centres de référence. En effet, à entendre les explications du président Andry Rajoelina, deux autres centres de traitement vont aussi être opérationnels dans les jours qui viennent. Des aménagements sont en cours au stade annexe du Palais des sports et de la culture de Mahamasina et au Lycée technique et professionnel Alarobia pour les transformer en hôpital. Ces deux sites auront chacun une capacité d’accueil de 300 lits, a annoncé le Chef de l’Etat qui a confirmé par cette descente à Ivato qu’il se porte bien, contrairement aux rumeurs que l’on véhicule depuis quelques temps. D’après les informations, ces centres de traitement nouvellement installés, à savoir CTC Ivato, LTP Alarobia et Annexe Palais des Sports de Mahamasina seront des centres de référence pour le traitement à base de CVO. C’est-à-dire, des traitements basés sur le protocole CVO avec d’autres médicaments tels que les vitamines C, Magnésium et d’autres anti-inflammatoires non stéroïdiens et antipyrétiques seront proposés aux patients qui donnent leur consentement. L’objectif serait d’atteindre un taux de guérison de 90 à 95% après 15 jours d’admission à ces centres.

Complications. Tous ces nouveaux sites sont destinés à accueillir les patients présentant des complications et des difficultés respiratoires. Outre ces trois nouveaux centres de traitement, Anosiala, l’hôpital « manara-penitra » d’Andohatapenaka et le Centre Médical COVID-19 d’Andohatapenaka poursuivent le traitement des malades du COVID-19. Durant cette cérémonie, le Chef de l’Etat a reconnu qu’il existe des failles dans la gestion actuelle de la lutte contre le coronavirus. Pour remédier à ce problème et pour améliorer le traitement des malades, l’Etat a décidé d’importer 1.000 extracteurs d’oxygène individuel. Actuellement, le centre de traitement du COVID-19 d’Ivato en dispose une dizaine. « Depuis quelques temps, des patients se plaignent que les hôpitaux refusent de les recevoir, sous prétexte d’être débordés. Je ne veux plus entendre cela. Je refuse de comprendre que des Malagasy perdent la vie à cause de ça », a averti Andry Rajoelina qui prévoit d’effectuer une visite dans les hôpitaux incessamment. Il n’a également pas manqué de lancer un message d’encouragement et de soutien aux agents de santé. Le local du Mining Business Center ayant été transformé en hôpital pour les formes graves, le siège du Centre de Commandement Opérationnel COVID-19 est désormais transféré à l’annexe du Centre de conférence internationale d’Ivato.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. des lits pour soigner,c’est très bien, mais mieux vaut prevenir: généraliser les aides ainsi les dispositions de confinement seront suivis,car à en juger ce que cache l’indiscipline, les gens préfèrent mourir du corona car ils seront bien traités à l’hopital avant de mourir ou guérir au lieu de mourir de faim à petit feu (toutes classes confondues,car des diplomés sont devenus de pires nécessiteux), il faut interdire toute expulsion et démolition d’habitation cette année

  2. · Edit

    Notre président est très attentionné de l’explication de son épouse. Chacun a sa spécialité.
    J’ai parié avec mon ami que dans sa déclaration à la Nation demain. Il fera une grande surprise: partager le milliard de dollar de dons qu’on a reçu directement aux 25 millions de Malagasy. 1 million pour chaque Malagasy.

    Merci président
    Rakoto de Montpellier

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.