Coronavirus : Les Français continuent de quitter Madagascar

Dans un contexte de crise de la pandémie qui est toujours préoccupante, les ressortissants français veulent retourner dans leur pays d’origine. Depuis le début de la crise, ils sont déjà des milliers à avoir quitté Madagascar pour rejoindre l’Hexagone. Des vols spéciaux sont organisés par leur gouvernement pour les embarquer. Hier encore, trois cent-six Français et Européens ont pris le vol de la compagnie Air France depuis la capitale à destination de Paris. Selon l’ambassade de France, cent soixante-trois de ces passagers sont des résidents à Madagascar et les cent quarante-trois non-résidents dont cent-deux sont des ressortissants français.

D’autres vols spéciaux sont prévus cette fin de semaine, notamment pour dimanche prochain, et le dimanche 26 juillet. Ils vont rapatrier d’autres Français et Européens à partir d’une liste établie par l’ambassade française. Aussi, un autre vol charter de la compagnie privée espagnole Wamos Air quittera Antananarivo le samedi 25 juillet prochain pour embarquer d’autres Français pour mettre le cap à Paris.

D’autres avions ont été affrétés pour les autres Français qui sont actuellement en province et qui ne sont pas en mesure de rejoindre la capitale après la fermeture des frontières de la région Analamanga dans le cadre d’un reconfinement décrété par le gouvernement. Selon l’ambassade de France, un vol spécial a été organisé, en coopération avec Air Madagascar, le 10 juillet dernier, avec un départ de Majunga puis Nosy-Be et à destination de La Réunion. Une fois arrivées sur cette île sœur, les personnes résidant à La Réunion ont dû s’engager à se soumettra à un test PCR à l’arrivée, suivant les recommandations de la représentation française. Les personnes qui poursuivent leur voyage, quant à elle, ont pris un vol des compagnies Air Austral ou Corsair.

Rija R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Les français ne vont pas à Madagascar pour les beaux yeux des lemuriens, c’est pour leurs intérêts perso, à chacun son histoire. Le Malgache peut acheter un terrain et construire en France, s’il n’y a pas de réciprocité, pourquoi voulez vous que les français crève avec ses derniers en cas d’épidémie ? Ceux qui ont acheté en bail emphytéotique à Madagascar n’ont pas fui, ils sont toujours là
    Surtout les retraités, force et puissance économique, pas les vahaza vagabond des bars

  2. ces vazaha qui aiment si fort le pays pleurent et le quittent à la moindre alerte….. courage, fuyons et leur devise!

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.