Îles éparses : L’ambassadeur de France à Madagascar prône le dialogue

Discours de l’ambassadeur de France à Madagascar, Christophe Bouchard, lors de la célébration du 14 juillet. (Photo fournie).

Elles constituent une pomme de discorde entre la France et Madagascar entraînant un bras de fer diplomatique entre les deux pays.

Vu la situation actuelle avec notamment le Covid-19, la célébration de la fête nationale française s’est faite en visioconférence, hier. Lors de son allocution, l’ambassadeur de France à Madagascar, Christophe Bouchard, a fait savoir que c’est sa première fête nationale depuis son arrivée dans la Grande île. Ce diplomate a rendu hommage à toutes les victimes de la pandémie en France, à Madagascar et dans le monde entier. Il a également souhaité un prompt rétablissement aux malades du Covid-19. Tout en soulignant au passage que « la France est plus que jamais déterminée à renforcer ses liens avec Madagascar ». Et d’enchaîner que cette relation forte se maintiendra « à trouver des solutions par le dialogue, à dépasser nos différends dans le canal de Mozambique ». Même s’il ne l’a pas dit ouvertement, il fait allusion aux îles éparses.

Position de Madagascar. La gestion de ces îles divise notamment les deux pays. Faut-il rappeler que le Gouvernement malagasy a réagi suite à l’initiative des autorités françaises, d’installer une « Réserve naturelle nationale » dans l’archipel des Glorieuses. A cet effet, le ministre des Affaires Étrangères, Dr Liva Tehindrazanarivelo Djacoba, a convoqué le 18 mai dernier dans son bureau à Anosy, l’Ambassadeur de France, Christophe Bouchard. Une occasion d’exprimer la position de Madagascar par rapport à cette initiative. Force est cependant de constater que le Gouvernement malagasy s’oppose fermement à ce projet et affirme que cette décision est « de nature arbitraire et non respectueuse du processus de négociation en cours entre les deux pays ». C’est également une violation manifeste des résolutions 34/91 et 35/123 de l’Assemblée générale des Nations-Unies, en date du 12 décembre 1979.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. @chollez Jean Jacques

    La France cher Monsieur est passée de la monarchie tyrannique à la prisede la Bastille avant d’instaurer la république . Il y a eu les deux guerres mondiales entretemps . Je connais très la France et je vois de jour en jour son déclin en cette 21ème siècle . Le chômage et la désindustrialisation avec les délocalisations à tout va . Il n’y a plus l’empire colonial pour amasser des richesses . Pour Madagascar l’indépendance est une étape ultime pour retrouver la dignité et la fierté d’un peuple . Chirac a bien parlé d’un culture , d’une civilisation et d’une histoire . On a toujours eu les dirigeants qu’on méritait à ce jour avec cette situation d’être au 5ème rang des plus pauvres au monde mais je ne perds pas espoir avec la conviction profonde que ce pays se développera tôt ou tard dans une relation dépassionnée et fraternelle avec La France .

  2. @ Randrarol

    Votre Ravalomanana il était bien au pouvoir pendant 7 ans mais a-t’-il réussi à effacer l’influence de la France avec sa francophobie maladive ? Les anglo-saxons et les allemands qu’il a tant « sucés » sont-ils venus investir en masse à Madagascar ? Ni Georges W. Bush ni Angela Merkel n’ont daigné le recevoir officiellement . ça se voit que vous ne compreniez rien sur la géopolitique sauf exprimer à bout de champ vos ressentis de grands frustrés et hypercomplexés .

  3. pensez-vous sincèrement monsieur Rakotonirainy que Madagascar va mieux depuis les indépendances??? que les populations se soient multipliées, certes mais le niveau de vie des populations, de l’accès aux soins et à l’instruction….que l’avenir est bien plus rassurant????

  4. « La colonialisation est un crime »,voilà des mots pour ne dire que des maux à travers »ici c’est la france ». C’est pur annexion! Pourquoi les anciennes colonies anglaises sont-elles émergentes pour ne citer que l’île maurice,l’inde et l’afrique du sud,par contre,les ex-colonies françaises sont les plus pauvres au monde or que reputées posséder les plus envieuses ressources! Pour lui,un crime c’est de la crème et c’est la naustalgie de la colonie qui est sous ses »ici c’est la france, reserve naturelle nationale ». A cause de la géopolitique fa francafrique pourrait changer de couleur,mais toujours un caméléon! Pour les îles éparses,négocier c’est être français,légiférer,c’est être malgache. Quant à la sécurité, 1/100.000ème de nos ressources minières suffisent pour avoir deux fois les équipements militaires français,et à la vitesse tgv, si volonté politique y est. « ici c’est la france »voilà qui est délire!

  5. @ Dolso

    Nous on n’a pas de complexe vis à vis de la France parce que nous sentons assez « balaises » pour s’aligner et s’épanouir à leur niveau . Certes nous avons eu des dirigeants qu’on mérite depuis l’indépendance mais nous sommes en 2020 et ce n’est plus la même génération de l’empire colonial ou du néocolonialisme . Le président Français actuel a bien précisé que la  » colonisation était un crime contre l’humanité  » et si vous voulez avec votre pseudo rester délirer avec vos Randrarol et Rasoa sur les fantasmes de la « Françafrique » gardez-les pour vous !

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.