Japon : 280 millions d’ariary pour lutter contre le Covid-19

Sumitomo Corporation a fait don de 280 millions d’ariary pour lutter contre le Covid-19.

L’Ambassadeur du Japon à Madagascar HIGUCHI Yoshihiro a honoré de sa présence la cérémonie de remise de dons de masques médicaux octroyés par les Sumitomo Corporation dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 qui s’est tenue, avant-hier, au Centre de Commandement Opérationnel Covid-19 Ivato.

Le Général Elack Olivier Andriankaja, Coordonnateur général du Centre de Commandement Opérationnel Covid-19, était présent, lors de cette cérémonie.  En réponse à un besoin capital de renforcer la protection du personnel médical, ce don de la Sumitomo Corporation se compose de 9. 000 masques et 750 tests au profit des trois hôpitaux à Antananarivo, dont le CHU Joseph Raseta Befelatanana, l’hôpital Manarapenitra d’Andohatapenaka, et le CHU Anosiala et de 3. 000 masques médicaux, 750 tests, et 100 combinaisons de protection individuelle de marque Tyvek au Centre de Commandement Opérationnel de District (CCOD) de Moramanga. Le montant total de cette donation est d’environ 73. 000 dollars, soit environ 280 millions d’Ariary.

Projet d’investissement. C’est un geste qui témoigne du respect et de la solidarité à l’égard du personnel médical qui travaille au premier front dans la lutte contre ce fléau. La Sumitomo Corporation est actuellement le premier actionnaire au sein du projet Ambatovy. Ce dernier figure parmi les plus grands investissements étrangers jamais réalisés à Madagascar, et joue un rôle économique de premier ordre pour le pays. C’est un projet d’investissement international qui est aussi extrêmement bénéfique pour le gouvernement et le peuple Malagasy en termes de la redevance et de la taxe, l’exportation et la devise étrangère ainsi que des emplois. Le projet contribue énormément à l’économie Malagasy.

Développement économique. Rappelons qu’Ambatovy a créé plus de 9. 000 emplois directs et indirects dont 84% sont occupés par des malagasy. Ambatovy aussi met en œuvre activement des projets sociaux, en mobilisant son fonds d’investissement social, qui contribuent au développement économique et sociale des communautés locales concernées. Même si dans le contexte actuel de la crise du COVID-19, la production du nickel et du cobalt a été temporairement suspendue, Ambatovy cherche à reprendre ses activités aussitôt  que possible avec la coopération des autorités malagasy, afin de pouvoir continuer à contribuer à l’économie de la Grande île.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Matera. C’est Madagascar !!

  2. · Edit

    1- Messieurs qui distribuent les médicaments, les appareils médicaux, …. soyons franc avec les peuples BADO sur leurs origines au moment de la distribution:
    a- don des pays étrangers
    b- acheter par les impôts des Malagasy (soavaly mianto-bilina, Ny anao ihany no hanajana anao, ….)
    c- payer par vous même, le ministre, le député ou le dirigeant
    .
    2- C’est bizarre d’attendre toujours, Nous sommes missionnés par le Filoha pour vous porter secours. N’y a t-il pas un ministère, CCO chargé de repartir automatiquement les médicaments suivant les besoins de chacun. Le Filoha est-il vraiment capable de gérer tout cela (stock, quantité, besoins géographiquement, …? A quoi ça sert les ministères, Dir Cab, … ??? A moins qu’il y a d’autre raison?
    .
    3- Pour les dons personnels, payés de la poche d’un député, du dirigeant, c’est totalement légitime qu’il le donne à ce qu’il veut, et c’est bien mérité qu’on signale haut et fort son origine.
    Ry vahoaka Betroka, indreto ny fanafody atolotr’Atoa Ratiatanindrazana,,mitetina 95 245 taprisa ariary, …
    .
    Je sais qu’on est tous patriotes, dévoués pour sauver tous les Malagasy.
    Important de noter, je ne fais pas de la politique. Je suis pour le vie.
    .
    Bonne santé à tous
    Rakoto de Montpellier

  3. Heureusement encore que les donateurs, surtout les japonais via Ambatovy, ont compris que les dons de matériels divers sont les plus utiles dans la situation actuelle. Espérons que les « maika sy faingana » en détournements ne puissent court circuiter le processus de distributions réelles de ces matériels.

  4. 78 millions de dollaars pour 9000masques des tenues des tests… il me semble qu il ya un problème…

  5. Si c’est du liquide, si tôt arrivé,si tôt repartit pour les îles vierges ou caïman.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.