Eglise luthérienne de Madagascar : Pèlerinage annulé à Ankaramalaza

L’église luthérienne prend toutes les mesures et précautions nécessaires pour éviter le risque de transmission du virus. Après la fermeture des églises luthériennes, interdites aux cultes, dans le cadre du reconfinement de la région Analamanga, le bureau central du centre de réveil Ankaramalaza, une branche de l’église luthérienne, vient d’annoncer que le pèlerinage annuel dans la ville d’Ankaramalaza, dans la région Vatovavy Fitovinany, n’aura pas lieu pour ce mois de juillet. Chaque année, ce rendez-vous spirituel rassemble non seulement plus d’un millier de fidèles venus d’ici et d’ailleurs, mais aussi des gratins de la politique. Mais à cause de la crise sanitaire qui sévit  dans le pays actuel, touchant les 19 régions de l’île, avec une flambée des contaminations à Analamanga ainsi que les mesures restrictives relatives à la limitation des voyages vers d’autres villes, le plus célèbre pèlerinage organisé par l’église luthérienne est annulé, s’il devrait avoir lieu le 27 juillet au 02 août prochain. La petite ville d’Ankaramalaza, devenue depuis des décennies un foyer chrétien, n’accueillera pas cette fois-ci la foule de fidèles qui se bousculent chaque année pour recevoir la bénédiction des leaders du centre de réveil. Toutefois, les organisateurs veulent tirer profit des avantages offerts par la nouvelle technologie, et vont tenir des cultes virtuels pour cette occasion. Selon un communiqué du bureau central du centre de réveil, les cultes seront rediffusés sur les réseaux sociaux et sur les ondes de la radio luthérienne « Radio Tenin’ny Fiainana ». En effet, les fidèles protestants, adeptes de ce rendez-vous spirituel, peuvent suivre en ligne les cultes et d’autres rituels du foyer chrétien et centre de réveil d’Ankaramalaza. La même expérience a été déjà vécue lors des fêtes de Pâques, en avril dernier.

Rija R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.