Maka Alphonse : « L’insécurité commence à gagner du terrain »

Le président du CFM déplore que l’insécurité commence à gagner du terrain. ( Photo d’archives)Le Conseil du Fampihavanana Malagasy dispose de trois Commissions, Commission Vérité et Pardon de la  Commission Réparation/Indemnisation et de Commission Refondation de la Nation et de la République.

La propagation du Coronavirus a impacté le vécu quotidien des individus, selon le président du CFM Maka Alphonse, lors de son intervention sur une station privée de la capitale. Et ce n’est pas tout car l’insécurité commence à gagner du terrain dans certaines régions du pays, entre autres, Sofia, Atsimo-Andrefana et Atsimo-Atsinanana. Toujours d’après Maka Alphonse, les forces de l’ordre sont préoccupées par le problème du Coronavirus et que les malfrats ne font que profiter de cette situation. Ces derniers exploitent cette situation  pour procéder à des vols de bovidés. En outre, il craint qu’avec la campagne de vanille, il pourrait y avoir des vindictes populaires avec notamment le vol de ce produit de rente. Face à cette situation déplorable, le président du CFM propose ainsi qu’il faudrait resserrer davantage l’unité nationale.

Résolution pacifique. Faut-il rappeler que le Conseil du Fampihavanana Malagasy a pour missions de conduire le processus de réconciliation nationale en mettant en œuvre les dispositifs prévus à cette fin par la présente loi ;contribuer à instaurer une atmosphère politique sereine pour garantir la non répétition des situations conflictuelles pouvant porter atteinte à l’unité nationale d’une part ; et d’autre part un environnement favorable au respect de la constitution, de l’Etat de droit, au respect des droits de l’Homme et l’approche genre et de  formuler des recommandations de nature à permettre la résolution pacifique de toutes les situations conflictuelles et de tout problème dont la gravité risque de constituer une atteinte à la cohésion nationale ou communautaire, un facteur de blocage au fonctionnement régulier des pouvoirs publics ou aux rouages de l’économie, ou une entrave au développement harmonieux et équitable des territoires.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Tokony hanangana Brigade anti gang any Faritra sy fivondronana fa mijaly ny vahoaka madinika e.Vola ny CFN no ampiasana aminy zany dia fohanana io cfm io e.asiana angidimby 1 sy moto 15 kamion mobile ary 4×4 4 isaky faritra eoampelatanandry zareo,

  2. Fandaniam-bola fotsiny ny CFM sy ny dérivé-ny.
    Tsy misy zavatra ataony, tsy zavatra vitany kanefa dia volabe tsy toko tsy forohana no lanin’ny fanjakana handoavana ny karaman’dry zalahy ireo
    Tokony asiana fijerena ihany ireo olona marobe very asa sy tsy misy ho raisina fa tena loza
    mitatao ho an’ny mpitondra rehefa tonga ny kibo tsy mba lamosina.
    Tokony atsahatra aloha ny karaman’ny député sy ny sénat mba hanavotana ny malagasy madinika.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.