Lutte contre le coronavirus : « La redevabilité doit primer » selon Herilaza Imbiki

La violence de l’épidémie est préoccupante et « toutes personnes exerçant un mandat public doivent faire preuve de détermination et de volonté », selon  Herilaza Imbiki, pour endiguer le virus à se propager.  A cet effet, “ les divergences de point de vue seront à mettre de côté »  et les efforts doivent être focalisés dans la lutte contre l’épidémie”, soutient-il. C’est le peuple qui paie un lourd tribut aux conséquences dévastatrices de la pandémie, note-t-il au passage, et c’est pour cette raison que tous les responsables à tous les niveaux, notamment les élus, les hauts responsables au sein de l’administration, les personnalités politiques, les collectivités territoriales, qui sont tous au service du peuple, devraient, selon Herilaza Imbiki, œuvrer pour le bien de l’ensemble de la population dans le cadre de cette crise sanitaire. « Les gouvernants sont redevables envers le peuple », affirme ce juriste. Aussi, ce dernier estime que « la confiance entre les gouvernants et les citoyens ne doit pas se défaire » dans ce contexte de crise.

Le pays compte à ce stade, 76 morts des suites du covid-19 et 8741 personnes contaminées. Et le chemin sera encore long, a signalé le ministre de la Santé publique, le professeur Ahmad Ahmad, hier lors d’un point de presse, pour résumer la dimension de ce qui attend encore le pays pour affronter la propagation du covid-19.  Le pays n’est pas encore sorti de l’auberge. Herilaza Imbiki prône, à cet effet, un concours de tous les potentiels, compétences et énergies vers la lutte contre l’épidémie qui continue de menacer des vies.

Il faut mettre, par ailleurs, un accent accru sur la bonne gestion des affaires publiques et politiques qui est aussi, d’une importance capitale dans le cadre de la crise sanitaire, soutient-il. Des fonds sont attribués pour financer les programmes de secours d’urgence, des matériels et intrants de santé destinés pour la riposte. Ces moyens sont mobilisés pour sauver des vies et devraient ainsi répondre à la rigueur de la transparence pour garantir un impact direct aux bénéficiaires. « Cette transparence doit être de mise », soutient Herilaza Imbiki, et devait se traduire dans la lutte commune contre le coronavirus. Il lance ainsi un appel à toute personne qui exerce le pouvoir  d’œuvrer dans cette direction pour l’ « intérêt commun ». « L’ennemi commun est le coronavirus », affirme-t-il, tout en croyant « qu’en chacun il y a un citoyen capable de se mobiliser pour concourir à lutter contre l’épidémie ».

Rija R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

9 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Hypocrisie, rien d’autre !!

  2. Imbiki Herilaza ist eine der wenigen integren Persönlichkeiten dieses Landes.

  3. Un citoyen responsable doit etre engage politiquement a ne pas confondre avec un militant d un parti qui s oblige a participer au programme de son parti politique
    Le probleme de la gestion du Covid 19 n’est pas au niveau de l Etat en tant qu entite mais de la conduite des Dirigeants [ over confidence, improvisation,kopy kole ]
    Au niveau du peuple lacune de formation et education au civisme [ citoyennete responable ] d ou indiscipline aggravee par la pauvrete

  4. ECRIRE POUR EXPRIMER SON OPINION SUR UN SUJET D INTERET GENERAL EST DEJA UN ACTE DE CITOYENNETE RESPONSABLE
    LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE ONT LEUR MISSION ET LES INSTITUTIONS ONT LES LEURS
    S ‘IL Y A  » USINE A CORRUPTION » IL FAUT REMONTER A LA SOURCE ET ENSEMBLE LA FAIRE DESSECHER
    IL FAUT PARTIR D UNE NOUVELLE CONSTITUTION EGALITAIRE ET MOBILISANTE DE TOUS LES HORIZONS DE METIERS
    ETDU CENTRE A LA PERIPHERIE

  5. @J.Rakoto de Paris – but you are in Paris isn’t? you do not need to wear blouse or gloves to show that you are fighting the pandemic as well. « L’habit ne fait pas le moine »

  6. Mon cher Imbiki
    Tu n’as qu’à mettre la blouse ,le masque ,les gants et descends sur le terrain ,comme tous les soignants, au lieu commenter dans ton beau bureau en tant que secrétaire général de
    l’usine à corruption .
    Sinon ,tu la boucles et regardes ,ceux qui se passent dans ton usine .

  7. l’adversaire est là il faut l’affronter. tout le monde doit y participer pour la vaincre. L’état est le général qui mène la bataille et nous autres sont là pour suivre la stratégie donnée . gestes barrières et consorts. La politique il faut laisser de côté aussi bien pour les tenant du pouvoir que les opposants. Conscientiser la population renforcer la communication et faites tous en toute transparence et les résultats seront là d’ici peu

  8. Tout le monde, du simple citoyen au plus haut niveau de responabilites nationales, constate les EFFETS a l ‘encontre de la paix ,de la solidarite, des interets communs , du developpment tels que
    inegalite- injustice- instabiite politique-corruption-manque de tracabilite -de transparence ,de redevabilite – pauvrete de masse – mal de vivre esemble des malgaches mais personne ne remonte a la SOURCE COMMUNE – au [ denominateur commun ] de tous ces manquements devastateurs je veux dire La Constitution Centraliste herite de l esprit colonial d exploitation et d’asservissement du peuple depuis 60 ans

  9. · Edit

    Monsieur, Ils sont tous dévoués du Président, Ministre au Député, 27H/24 et 7/7 ils travaillent.
    Ils n’arrêtent pas de distribuer des cadeaux et de l’argent au 4 coins de Madagascar.
    Certains même payent de leur poche. Des vrais patriotes.
    Il y a une inauguration des grandes structures manarampenitra chaque jour.
    Ayez confiance, soutenez lès. Laisse agir et prendre les décisions le Professeur qui prend sa responsabilité.
    .
    Bonne santé à tous
    Rakoto de Montpellier

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.