Andry Rajoelina : Rencontre avec les opérateurs économiques de Nosy-Be


Le président Andry Rajoelina à l’écoute des opérateurs économiques de Nosy-Be.

Come back du président de la République Andry Rajoelina à Nosy-Be le 30 juillet dernier pour rencontrer les opérateurs économiques du secteur Tourisme.

Toujours est-il que ce secteur est touché de plein fouet par les mesures de restriction liées à la pandémie du Covid-19. Cette réunion était une occasion pour le président Andry Rajoelina d’être à l’écoute des acteurs du tourisme sur la relance économique post Covid-19, et ce, en présence du ministre des Transports, du Tourisme et de la Météorologie, du ministre de l’Économie et des Finances, ainsi que de la ministre du Travail, de l’Emploi, de la Fonction publique et des Lois sociales.

Système de crédit. D’entrée de jeu, le président de la République a rappelé les objectifs fixés par l’État malgache pour promouvoir l’industrie du Tourisme, à savoir : redynamiser le secteur, attirer les investisseurs, et exploiter l’écotourisme et le tourisme vert. Ainsi, en réponse à la demande des opérateurs touristiques de l’Ile aux Parfums, le Chef de l’État a annoncé qu’une réouverture partielle du secteur du tourisme à Nosy-Be pourrait être envisageable vers le début du mois d’octobre. Toutefois, il a tenu à préciser que la décision relative à une éventuelle réouverture dépendra de l’évolution de la pandémie de Covid-19.  Le Chef de l’État a également annoncé la prochaine mise en place d’un système de crédit au profit des acteurs formels du tourisme, qui consistera à accorder un prêt équivalent à un mois de salaire pour les employés déjà membres de la CNaPS. Le délai de remboursement ne dépassera pas 12 mois et il incombera aux sociétés d’établir la démarche auprès des banques pour leurs employés. Ce système de crédit sera destiné aux entreprises ayant été régularisées depuis au moins un an au niveau de la CNaPS. L’objectif étant de préserver le maximum d’emplois durant la période de la crise sanitaire.

Aides sociales. Après cette rencontre, le Président de la République a, par la suite, procédé à la remise d’aides sociales à la population de Nosy Be dont la majeure partie tire ses revenus du tourisme. Ainsi, 1 sac de riz, 2 litres d’huile alimentaire et 1 kg de sucre ont été distribués à chaque foyer au niveau des 42 fokontany de la Commune urbaine de Nosy-Be. Par ailleurs, le Chef de l’État a annoncé que près d’1 million de foyers vulnérables recevront une aide sociale du même type dans tout Madagascar. Le président Andry Rajoelina a terminé cette tournée dans l’Ille aux Parfums par la remise d’un appareil de radiologie numérique, ainsi qu’une ambulance au CHRD de Nosy-Be, comme il l’avait promis deux jours auparavant. Il a également annoncé, qu’une autre ambulance équipée d’appareils de réanimation viendra s’ajouter à celle remise ce jour. En outre, “le CHRD de Nosy Be fera l’objet d’une réhabilitation intégrale afin d’offrir à la population des services de soins adaptés aux normes internationales” d’après la  Direction de la Communication et des Relations Publiques.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. C’est quoi une ouverture partielle ? On ouvre que Nosy Bé ? Et les autres doivent attendre encore avec un prêt remboursable d’un mois de salaires après 6 mois d’arrêt complet début octobre ? Il faut payer les impôts, les charges sociales, les salaires et s’assoir sur la TVA sans recettes pour les déduire et en plus rembourser un prêt inutile avec intérêts en plus pour un mois de sursis !!! Existera t-il encore des structures hôtelières en 2021 pour relancer un tourisme ? Heureusement, il nous reste 8700 aventuriers à se partager. Dur, Dur…

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.