Police nationale : 13 nouvelles nominations


13 jours après le conseil des ministres, plus précisément du 16 juillet 2020 où l’on a procédé à une série de nominations au sein de la police nationale, une autre vague de nominations a lieu le 29 juillet dernier également dans ledit ministère. Ainsi, lors du dernier conseil des ministres, au titre du ministère de la Sécurité Publique, il y avait eu 13 nominations. Il s’agit notamment du commissaire divisionnaire de police, Randriamampianina Hariniaina Samisoa, nommé directeur des « systèmes d’information et des transmissions », du commissaire principal de police Talily Damy en tant que directeur de l’Ecole Nationale des Inspecteurs et Agents de Police, du commissaire principal de police Razafindrazaka Hector directeur régional  Analamanga, Commissaire Divisionnaire de Police Andriamanantsoa Zakatiana Pière Donatien, directeur régional Anosy, Commissaire de Police de Première Classe Rafalimanana Alain Adonis, directeur régional Bongolava, Commissaire Principal de Police Mandinimanana Hery Nirina, directeur régional Amoron’i Mania, Commissaire Principal de Police Randrianirina Manahy, directeur régional Androy, Commissaire Principal Divisionnaire de Police Ranoarison Willy Martial, directeur régional Atsimo Andrefana, Commissaire Divisionnaire de Police Ramampiandry Nicolas, directeur régional Betsiboka, Commissaire Principal de Police Randriamahasoa Pascal, directeur régional Haute Matsiatra, Commissaire de Police 1ère classe Tafeno Roly Ezah Vivonys, directeur régional Itasy, Commissaire Divisionnaire de Police Seraly Hercule, directeur régional Menabe et le Commissaire Divisionnaire de Police Zafimanga Gervais, directeur régional Vatovavy Fitovinany.

Compétences. Il s’agit en majorité de nouvelles nominations sur fond de restructuration par rapport au nouvel organigramme. Ceci rentre également dans le cadre de l’optimisation des compétences avec notamment le départ à la retraite de bon nombre de hauts gradés. Sans oublier pour autant la place donnée à la décentralisation avec cette vague de nominations de 11 directeurs régionaux.

Recueillis par Dominique R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Les nominations des hauts fonctionnaires sont prioritaires que la lutte contre le COVID .Et avec quel Budget on paie le salaire de ces princes ? Pauvre Madagasikarako . Ils sont au bureau à la fin du mois pour toucher leur salaire ,c’est tout ,et en avant tous les trafics .

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.