Chronique de Mickey

« Petite » Afrique !!

Bizarre, nous observons et pensons le monde selon le prisme que l’on nous donne habituellement. Depuis toujours, nous avons appris depuis les classes primaires avec les livres de géographie ou le globe terrestre, que l’Afrique est un continent modeste sur le plan physique. Un petit par rapport à l’Asie ou les Amériques, erreur de parallaxe sûrement diriez-vous, mais est-ce que ce ne serait pas plutôt celle « du point de vue » de celui qui projette? Tant et si bien que ce plan, selon certains, fait partie d’un vaste lavage de cerveau. « On nous fait petit et on se voit petit ». Ainsi, nous nous sommes soumis nous-mêmes à un complexe pour une raison qui nous est pourtant exogène. Sur le plan physique, sur tous les plans, on se voit petit que ce soit sur le plan économique, sur le plan politique ou même sur le plan culturel où l’on est mis dans le bac des « musiques du monde » ou dans les galeries « des arts primaires ». Le planisphère, on nous a montré « petit ».

Pourtant, l’Afrique a une superficie de 30,37 millions de km2, soit trois fois plus que celle de la Chine, de même dans la même proportion que celle des USA ou dans le même ordre que l’Europe. En somme, le continent noir est plus grand que l’Europe tout entière, la Chine et les États-Unis d’Amérique réunis. Mais sur la plupart des cartes du monde dans les livres, l’Afrique est représentée en dimension réduite, et cela pour créer l’effet visuel d’une petite Afrique.

Vous diriez sûrement que dans la réalité, l’on doit comparer ce qui sont comparables l’Afrique est un continent tandis que la Chine, les USA ou l’Europe sont des États ou des fédérations. Il est vrai que notre continent est un puzzle d’Etats ou même de micro-Etats qui n’ont rien de commun entre eux, au contraire même, avec des pièces dissemblables sinon divergentes. Justement, l’absence de vision commune n’est-elle pas due à cette vue minorée de notre état (espace) physique qui nous est transcendée et qui, par ailleurs, occulte aussi le potentiel de notre géographie physique et géologique car il ne faut pas oublier que, loin de l’idée d’un espace désertique, nous possédons 60% des terres arables, ici nous avons 90% des réserves de matières premières usuelles ; 40% des réserves d’or du monde ; 33% de celles du diamant…

Mais malgré ce potentiel, on ne contribue qu’à 4,4% dans la création des richesses de la planète, qu’à une participation de la même proportion dans le commerce mondial, là on est vraiment petit. Pourtant, on entend çà et là que l’Afrique sera le nouvel Eldorado, qu’elle sera l’avenir du monde, qu’elle se suffira à elle-même pour bientôt.

Au-delà de ces discours soporifiques, devant notre porte sévit la misère et la désolation physique et morale. A se demander quelle malédiction nous frappe pour être misérable à ce point.

La réponse est peut-être d’abord de nous débarrasser de cette conception d’être toujours «petit », de nous projeter vers un avenir plus ambitieux et puis, surtout, de nous forger une volonté politique d’agir ensemble. Les Etats-Unis d’Afrique ne doivent pas être la lubie d’un mythomane et d’un mégalomane mais des forces vives qui, elles seules, peuvent vraiment faire bouger les limites psychologiques et donc politiques.

M.Ranarivao

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Randrarol. Mes compliments, bien dit !

  2. Quand la France aide Mada c est du colonialisme économique. Quand le Japon aide Mada c est de la coopération…. Vous devez mettre à jour vos référentiels.

  3. l’on ne peut pas nier que ces pays qui se disent grands (usa,russie,europe) qui sont maîtres à l’onu,à la bm et au fmi (auxquels les soit disant petits pays anciennement colonisés restent vassaux), ces gourmands considèrent les états africains comme de petits et états à exploiter. L’on ne peut pas nier que ce sont les armes qui font la force. L’on ne peut pas nier cette colonialisatio économique déguisée et ces ingérances camouflées(terrorisme,protection des ressortissants,souverainneté,bonne gouvernance etc). L’on ne peut pas nier que,comme dirait un politicien congolais, tant que ces dirigeants africains francophones restent citoyens français(en conséquence sont liés),l’on serait toujours petit, comme preuve,on ne peut se passer des aides, même à nos élections!

  4. Qu’ est ce c est que ce délire. Je suis passionné de géographie en 65 ans je n ai jamais lu que l Afrique était petite…. sur les livres de géo les superficies sont notées c est clair. Monsieur vous devez sortir de votre complexe d ancien colonisé ce n est pas avec de tels raisonnements que l Afrique sera un continent rayonnant cette attitude d exploité permanent est indigne. Quand on a des problèmes c est toujours de la faute des autres demandez aux juifs à qui on fait supporter tous les maux de la terre. Avec un esprit aussi étroit vous avez de la chance d avoir un job dans le journalisme…

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.