Kung-Fu : L’attaque du domicile de Pierre Be remonte à 35 ans

Maître Pierre Be (à l’extrême droite) avec ses disciples. (Photo fournie)

Les tirs en rafale, les explosions des mortiers et grenades offensives et les tirs avec des balles incendiaires des blindés en direction du domicile de Pierre Be ont commencé tôt dans la matinée du 1er août 1985, ayant fait plusieurs victimes et de nombreux blessés. Sans parler de ceux qui ont été incarcérés.

(01 août 1985-01 er août 2020). L’attaque du domicile de Pierre Mizael Rakotoarijaona, alias Pierre Be ou Maître Pierre Be à Ambatomainty remonte à 35 ans. En effet, le 1er août à deux heures du matin, des centaines d’éléments des forces de l’ordre et de l’armée ont attaqué le domicile du fondateur du Kung-Fu Malagasy Wisa. Selon les témoignages des anciens disciples de Maître Pierre-Be celui-ci a transmis à ces derniers des apophtegmes dénommés « Mantra » portant, entre autres, sur la foi en Dieu l’amour de la patrie et le développement harmonieux du corps et de l’esprit. Ce « Mantra » consiste à réciter plusieurs phrases à répétition, à tel point que celles-ci restent ancrées dans le subconscient.

Drainé du monde. Toujours d’après les anciens disciples du maître Pierre Be, des gens avaient fait la queue devant sa porte pour se faire soigner, des traitements qu’il a offerts gratuitement. Ses patients n’étaient pas obligatoirement ses disciples mais également d’autres personnes. Ils sont venus consulter Maître Pierre Be, entre autres, pour retrouver les traces d’un enfant porté disparu ou pour se sevrer à l’alcool et au tabac. A titre de rappel, à ses débuts, un écriteau portant la mention « Filozofia malagasy » a été placé devant son dojo à Behoririka mais cela n’a pas intéressé les gens d’y aller. Mais lorsque ce dojo a changé de nom, notamment en « Kung Fu malagasy », il a drainé du monde. Faut-il également rappeler que son fils Maître Avoko Rakotoarijaona a commencé à pratiquer le Kung-fu à l’âge de 7 ans à Ambositra en 1979. Et depuis, il n’a jamais lâché prise. Après quelques années de silence, la pratique du Kung-fu est à nouveau autorisée à Madagascar. Les sections et les ligues ont été constituées, suivies de la création de la fédération en 1997.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Efa ho avy Izy

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.