Gal Richard Rakotonirina : Mise en garde contre toute désinformation

Le médiatique ministre de la Défense Nationale cite la correspondante d’une presse française dans son communiqué.

L’armée se trouve sous les feux projecteurs depuis qu’elle s’est mise à l’œuvre pour endiguer la propagation du Coronavirus. Dans le dispositif mis en place par l’Etat dans le cadre de la riposte anti-Covid, l’armée est devenue un élément essentiel. Elle est de plus en plus exposée. Et son commandement affirme qu’elle n’est pas à l’abri de la désinformation. Dans un communiqué publié hier, le ministre de la Défense nationale, le général Richard Rakotonirina, a mis en garde « contre toute désinformation qui pourrait mettre à mal le moral des troupes ou ébranler la confiance du public à l’endroit de tous les acteurs de la lutte anti-Covid en cette période d’urgence sanitaire ». A l’origine de cette interpellation signée par le numéro Un de la grande muette, un document intitulé « plan de riposte contre l’expansion de l’épidémie » est incriminé. Ce « plan » qui a fuité depuis des jours « n’est pas un document officiel », selon le ministre de la Défense nationale, mais s’agit « tout simplement d’un draft » qui n’a pas fait l’objet « d’aucune validation » de la hiérarchie. Pourtant, certains passages du document ont été « exploités » par une chaîne étrangère. Selon le général Rakotonirina, « l’armée adhère totalement à la stratégie de lutte contre le Covid-19 menée par le Président qui est également le Chef suprême des armées » et à cet effet, selon toujours ce dernier, elle « ne peut en aucun cas avoir élaboré un plan de riposte en contradiction avec la position du Chef de l’Etat ».

Rija R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. @ Mariana

    Qu’est-ce que vous attendez pour aller sur Facebook ou madagacsar-tribune.com pour les infos et infoxs ça vous ressemble bien !

  2. · Edit

    En dehors de secret défense, code secret pour le missile, omby avec GPS, … il ne faut pas s’inquiéter.
    .
    Quelque chose de sur la santé DRAFT (je traduit car quelques millions de Malagasy ne parlent pas Anglais, PROJET, AVANT PROJET, en Malagasy : SOSOKEVITRA)
    Il n’ y a rien de secret, c’est pour la santé des Malagasy mais par pour tuer ?
    Il y a ce qu’on appelle tribunal (Anosy ou Paris) qui peut condamner les diffamateurs.
    .
    C’est la mode maintenant d’utiliser des mots anglais : Marshall, CAR, DRAFT, … FflyOver, …
    Il y a quand même des beaux mots : angidimby, tosika bobaka, manaram-penitra,
    Nos langues Officielles sont le: Malagasy et Français. je ne suis pas contre les Turcs ou Trump.
    Dans certains pays, c’est prohibé d’utiliser des mots différents des leurs langues.
    Exemple simple: n’importe quel produit vendu en France doit avoir un notice obligatoire en Français.
    .
    En tous cas, merci à nos militaires, généraux, colonels, …
    .
    Bonne santé à tous
    Rakoto de Montpellier

  3. Dans ce pays, il faut comprendre désinformation par information et l’inverse. Les infos, les vraies, il faut aller les trouver ailleurs.

  4. S le draft s’est éparpillé partout c’est que l’un de vos collaborateur était à l’origine. Idem pour le minsan. Méfiez vous de vos proches sinon ça va encore viendre.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.