Propriété de la CUA : La chaîne MBS sommée de quitter Anosipatrana

Marc Ravalomanana critique avec virulence la décision de Naina Andriatsitohaina.

Le torchon brûle entre le camp Ravalomanana et la mairie d’Antananarivo. Après 20 ans de présence, presque jour pour jour, de la chaîne Malagasy Broadcasting System sur une propriété de la Commune urbaine d’Antananarivo à Anosipatrana, la mairie décide de mettre fin au contrat de location. Dans une lettre adressée au « gérant de la société MBS », le maire d’Antananarivo a décidé de « résilier le contrat de bail emphytéotique en date du 08 août 2000 » conclu entre la mairie et cette société de la famille Ravalomanana concernant le partenariat dans le cadre de l’occupation d’une propriété de la collectivité à Anosipatrana. A l’époque de la signature du contrat, Marc Ravalomanana était encore maire de la capitale et crée la chaîne audiovisuelle MBS qui lui servira de relai efficace pour briguer le mandat de président de la République en 2001. Depuis plusieurs années, la chaîne MBS a été accueillie dans des locaux bâtis sur ce domaine appartenant à la municipalité et, maintenant, devrait plier bagage au plus tard dans les six prochains mois qui suivent la lettre du 30 juillet 2020 de l’actuel maire. La chaîne de Ravalomanana devrait alors démanteler ses studios flambant neufs et chercher ailleurs un nouveau local pour ses installations. La sommation de la mairie est très mal vue dans le camp Ravalomanana. Ce dernier est vite monté au créneau pour dénoncer un coup politique. Voilà un dossier qui jette alors un coup de froid dans la relation, autrefois très cordiale, entre les familles Ravalomanana et Andriatsitohaina.

Rija R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

6 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Fony fahaveloman’Andriantsitoaina Charles no nafana ny fifandraisana teo amin’ny roa tonta ,fa indrisy ankehitriny tena tsy eo intsony ny lehibe hanitsy sy hananatra ny mpandova dia izao no hiafarany .Raha izaho no amin’ny toeran’dRavalo ,dia taomiko daholo ny fitaovana dia mitady toeran kafa ary hasaiko trongisin ny buldoozer izay vita rehtra teo .
    Hita mihintsy le mpandova ,fa zaza notsiponina tetsy sy teroa ,ary tsy mahalala izany hatao hoe fomba amam pahendrena tena malagasy .

  2. La résiliation d’un bail emphy n’est pas une nouveauté au clan ra8,pour ne citer que le cas du terrain appartenant à la chambre de commerce.Si j’étais à la place de ra8,ambition oblige,je construirai,une fois pour toute, un bâtiment qui abriterai radio/tv/mbs,sur un terrain appartenant soit à la société soit à la famille ra8 au lieu de rouspéter.Le maire actuel ne sera pas éternellement maire,comme ra8 et lalao ra8 ne l’ont pas été.

  3. Bingo ! Comme le pic de l’épidémie n’est pas encore atteint selon son point de vue de petit laitier scientifique alors là c’est un vrai coup de massue que son osy mainty s’en sortira la queue entre les jambes !

  4. C’est un abus de faireun bail emphytéotique entre le maire d’antan et l’entreprise MBS au sein de la propriété de la cua. Alors que ça lui appartient.

  5. Il y a toujours une « connotation politique  » quand son intérêt est atteint!!!! Lmao

  6. L’Histoire a montré que tout empire quelqu’il soit a un cycle de vie donc une mort .
    Il faudra vous y faire Mr « L’EX…… »et à vouloir courir 2 lièvres à la fois, on n’en rattrape aucun…..dit le proverbe

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.