Recensement : Dernière ligne droite pour les fonctionnaires

Les agents de l’Etat ont fait le tour des quartiers des 6 arrondissements.

Depuis vendredi dernier, des milliers de fonctionnaires ont été mobilisés pour réaliser un recensement général de la population dans la ville d’Antananarivo. Les données devraient être livrées aujourd’hui.

Dernière ligne droite aujourd’hui pour les fonctionnaires qui ont été mobilisés depuis vendredi dernier pour effectuer un recensement général auprès des ménages dans la ville d’Antananarivo. Les agents de l’Etat ont été appelés à la rescousse pour actualiser la liste des familles nécessiteuses des aides sociales offertes par l’Etat dans le cadre de la crise sanitaire. Une nouvelle liste sortira d’ici quelques jours, laquelle servira alors de base pour la répartition des colis alimentaires dans le cadre du projet Vatsy Tsinjo et de l’enveloppe financière du projet Tosika Fameno. La liste utilisée par les fokontany lors des premiers jours de distribution de ces aides a provoqué un tollé. Des cas d’exclusion de ménages vulnérables ont fait beaucoup de bruits et provoquent la suspension de la distribution des aides dans les quartiers. Le président de la République, quant à lui, a précisé, dimanche dernier, lors de l’émission spécial Covid-19 que « les ménages ne doivent pas bénéficier des deux projets en même temps ».

4 jours. Depuis ce week-end, les agents de l’Etat sont descendus en masse aux fins fonds des quartiers pour identifier les ménages nécessiteux. Au niveau du ministère de la justice, 408 agents ont été mobilisés dans le cadre de ce projet de recensement. 108 agents de ce ministère ont effectué depuis vendredi dernier le recensement dans les 12 fokontany du premier arrondissement de la capitale, si les 300 autres se sont chargés de la saisie des données. Après 4 jours de mobilisation, le ministère de la justice a bouclé son secteur et entame, pour cette journée, le reste de l’informatisation des données recueillies. Pour le ministère de l’Intérieur et de la décentralisation, les employés ont tous été appelés pour cerner les 6 fokontany dans le 2ème arrondissement de la Commune urbaine d’Antananarivo. 90% des travaux sont déjà terminés au niveau de ce ministère, a-t-on indiqué, et cette journée sera consacrée à la dernière phase des saisies des données.

Horaires. Dans une course contre la montre engagée depuis vendredi, le rythme est très tendu au niveau de chaque département ministériel. Les horaires habituels de travail ont été aménagés et sont repoussés, pour certains, presque tard dans la soirée. Car les résultats devraient être livrés ce jour, a-t-on chuchoté. Et l’opération de recensement devrait être terminée aujourd’hui. Toutes les données qui partent alors de chaque unité de saisie mise en place en un temps record au niveau des ministères seront ensuite consolidées au niveau d’une structure ad hoc pour en dégager une liste assainie des futurs bénéficiaires des aides sociales de l’Etat. A part cet objectif, l’opération effectuée permettra aussi à l’Etat de « détenir une base de données fiable sur la situation des ménages à Antananarivo Renivohitra ».

Rija R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. 408 agents au niveau de la Ministère de la justice, rien que pour Tana, à chaque nouveau ministre 5 à 10 nouveaux employés
    Ben au fait, pourquoi ne pas distribuer directement une somme d’argent égal pour chaque foyer, il y en a assez pour tout le monde vu les aides financières extérieures pour combattre le virus, tout le monde est en difficulté, c’est plus simple, sauf que euh… si çà profite à des amis importateurs de PPN

  2. Eh oui! Un resencement qui s’apparente du général, tant mieux! L’objectif serait d’établir la liste exacte des familles nécessiteuses(non pas seulement vulnérables) d’aide. Bravo!

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.