Affaire MBS – CUA : Le tribunal administratif s’est déclaré incompétent

MBS devrait quitter Anosipatrana jusqu’à la fin de cette année.

Après la décision de Naina Andriantsitohaina de dégager la chaîne MBS du local de la commune urbaine d’Antananarivo à Anosipatrana, cette dernière a saisi le tribunal administratif pour demander un sursis à exécution et annulation de la décision du maire. Mais, à l’issue de l’audience publique qui s’est tenue hier, le tribunal administratif s’est déclaré incompétent pour juger l’affaire. Une décision qui n’a pas arrangé la chaîne. Elle compte ne pas en rester là et veut recourir à une instance supérieure. « Nous allons porter l’affaire devant le conseil d’Etat » a soutenu maître Eloi Ratefimahefamijoro, qui assure sa défense.

La chaîne MBS a décidé d’attaquer auprès de cette juridiction la décision du maire d’Antananarivo de résilier le contrat de bail que la mairie lui a passé dans le cadre de l’occupation du local de la commune à Anosipatrana. Une décision qui a pris effet depuis 30 juillet dernier. La chaîne de Marc Ravalomanana, qui y a été présente depuis sa création, est donc invitée à trouver un autre endroit pour siéger la société et abriter ses installations dernier cri. Mais, le clan de l’opposant a vu d’un mauvais œil cette décision de Naina Andriantsitohaina et craint une menace de fermeture qui pèse sur la chaîne, qui véhicule l’opposition.

Rija R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Mpandinika…vous vous trompez, je n’ai rien contre Ravalomanana ni ses partisans, je suis contre le système de « profitation » comme disent les créoles.
    Ravalomanana n’a fait que profiter du système de mélange de genre, mélange des intérêts de l’Etat, de MBS, de Tiko etc etc …il croyait que l’Etat Malgache et Madagascar lui appartenait .
    Il faut combattre contre les conflits d’intérêt et les abus de pouvoir.
    Une loi devrait baliser ces excès, et ces abus à Madagascar.
    A bas les conflits d’intérêts.
    Si c’est Rajoelina ou autre dirigeant qui le ferait, je me battrai aussi pour que ça ne se reproduirait plus.

  2. Au départ l’objet du contrat est déjà douteux. Le maire qui conclut un contrat avec sa propre entreprise c’est du népotisme et abus de piuvoir. C’est au tribunal le soin d’y trancher

  3. Avant de pendre votre langue rasoulou, et de ne cesser de vivre dans votre haine, regardes bien les actes et les résultats de votre poulain… et vous même donc.. vous-êtes vous posé la question de ce que vous valez??..

  4. Le TA est incompétent puisqu’aucune loi malgache ne sanctionne les conflits d-intérêts des dirigeants.
    Il y a lieu de promulguer une loi contre les conflits d’intérêts et les abus de pouvoir.
    Ravalomanana s’est donné à coeur joie sur ce terrain de « kitrano an-trano » qui appauvrit le Pays.
    A bas les conflits d’intérêts à Madagascar.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.