Andry Rajoelina : Descente présidentielle dans le Vakinankaratra

Le président est allé à la rencontre de la population d’Antsirabe.

Une véritable offensive de charme en pleine crise sanitaire. Le Président de la République est actuellement en visite dans la région Vakinankaratra pour exprimer son soutien et sa solidarité envers la population locale, frappée de plein fouet par les difficultés socioéconomiques engendrées par la Covid-19.

 » L’Etat ne vous oublie pas et reste à vos côtés pour faire face à cette pandémie « , a-t-il martelé tout au long de son passage. Le TGV entend renverser la tendance à Antsirabe, une ville connue auparavant comme le fief de l’ancien président Marc Ravalomanana mais qui a choisi un élu Mapar lors des communales. Il a d’ailleurs choisi cette descente pour entretenir des contacts directs avec les  » Zanak’i Bira « . Bain de foule… Les gens étaient sortis dans les rues pour voir et/ou saluer le président. Un remake du temps de la propagande en quelque sorte. Andry Rajoelina a d’ailleurs donné des instructions au Gouverneur et à la ministre coach de la région Vakinankaratra, Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo, afin d’établir rapidement les listes pour que la population locale puisse bénéficier du Tosika Fameno dans les plus brefs délais. Hier, le chef de l’Etat a donné le coup d’envoi de la distribution du Tsinjo Fameno au profit des employés dans le secteur formel dans cette localité. 1 400 employés de la zone franche Laguna Aquarelle et 100 employés travaillant dans l’hôtellerie et la restauration, ainsi que des enseignants d’écoles, entre autres, du Collège luthérien Mangarivotra et du Collège Saint-Vincent de Paul, ont été les premiers bénéficiaires de cette initiative dans la région Vakinankaratra.

« Zava-bita ». «  La campagne de distribution va se poursuivre et s’étendra dans les autres secteurs « , a annoncé le président de la République. Mais cette descente d’Andry Rajoelina dans la ville d’Eaux ne se limite pas au domaine du social. Un an, ou enfin presque après son dernier passage, il est revenu pour inaugurer des  » zavabita  » et superviser les chantiers en cours dans le cadre de la réalisation de ses Velirano. Aussi, a-t-il ouvert sa visite par l’inauguration du nouveau bâtiment de la Direction régionale de la sécurité publique de la région Vakinankaratra à Mahazoarivo nord. Une infrastructure aux normes internationales, dotée de 22 bureaux et de violons séparés pour les hommes, les femmes et les mineurs, ainsi que différents services réservés pour la Police judiciaire, la Police économique, la Police des mœurs, la Police en charge des affaires financières et des ressources humaines, et les renseignements. Le bâtiment en question est érigé sur un terrain de 1 700 m2. «  Ceci prouve que malgré la crise, nous avions poursuivi les actions pour le développement « , a déclaré le président Andry Rajoelina qui a continué sa tournée par une visite des travaux de réhabilitation des routes dans le centre-ville d’Antsirabe. En effet, l’entreprise SMATP est actuellement à pied d’œuvre pour la réhabilitation de la route de l’hôtel des Thermes jusqu’au bureau de la région, la RN7 jusqu’à la route d’Ambositra et la route en pavés d’Antsenakely. La durée des travaux est de deux mois et le chef de l’Etat exige une garantie de 5 ans pour toutes ces infrastructures routières.

Promesses présidentielles. Toujours dans le cadre de la réalisation des promesses présidentielles, la cérémonie de pose de la première pierre pour la construction d’un abattoir dans le fokontany de Tsivatrinikamo a également été tenue. Cet abattoir qui aura une capacité de 75 têtes par jour sera finalisé d’ici le mois de mai 2021, a annoncé le ministre de l’Elevage. Andry Rajoelina s’est ensuite rendu au centre hospitalier de référence régionale qui vient de se doter d’une ambulance et de médicaments. Comme promis, il a distribué les primes pour le personnel de santé de cet établissement qui ont traité les malades de la Covid-19. Il a aussi assisté au Fandresena 2020 à l’Académie militaire d’Antsirabe. Ce jour, le numéro Un du pays aura encore une journée très chargée avec, entre autres, la visite des travaux de construction d’une université, la pose de la première pierre pour la construction de la Maison de la culture, la pose de la première pierre des logements sociaux à Vatofotsy, ainsi que la distribution des Vatsy Tsinjo.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Garatie de cinq ans pour les routes? C’est pour se moquer des ingénieurs des tp! Une longévité de 10ans fixée pour les routes des pays en voie de développement est déjà très mal vu par les cadres et techniciens du mtp. Un article paru dans ce journal se demandait à quand la longévité de 30 à 50ans comme aux pays dit développer? Une longévité de 5ans est pure gaspillage de deniers publics et optée afin de vouloir emprunter à la banque mondiale ou fmi. Sachons que ce n’est pas la roche granitique pour une couche de base et de fondation aux normes qui manque à madagarcar. Ny fitiavana no lehibe indrindra! !!???

  2. Tsy azo hatao ny fivoriana ,indrindra vahoaka be ,nefa leiry izao no tena mamory vahoaka be ,
    ary ny tena mampalahelo dia na amin’ny fahoriana ary dia tsy misy miditra fiangonana intsony satria mamory olona fa avy hatrany dia direct eny am pasana ary ny eny koa mbola ferana .Raha ny fandiniako izao dia fanosihosena ny fomba amampahendrena malagasy ,koa samia mieritreritra tsara ry havako isany .

  3. Mitohy ihany ny propagandy, Antananarivo sy Antsirabe anie no mifidy azy dia efa ny tongotra havanana ao Iavoloha izay no dikany.Ny ambiny vitain’ny HCC sy ny CENI dia
    manga ny lanitra.

  4. Ity Filoha ity ve dia tena matokitena mihitsy fa efa tena foana ny ARETINA COV: 19 e?

    Sao dia mba hamono olona maro eo io , ka ho ripaka eo reo olona adala tsy manantsiny ireo…..
    Bravo tohizo … raha mahasoa e e e… raha izany no izy dia avela ny mpitatitra TAXI- BROUSSE mb tena hanao PLein fa efa resy ny aretina

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.