Andry Rajoelina à Fénérive Est : « Madagascar vaincra le COVID-19 avant la fin d’année »

« Je suis convaincu que nous vaincrons le coronavirus avant la fin d’année. Cette pandémie sera derrière nous et je reviendrai ici pour inaugurer le nouveau stade manara-penitra ». C’est ce qu’a déclaré hier le président Andry Rajoelina lors de sa tournée à Fénérive Est.

Cela fait cinq mois que le pays fait face à cette crise sanitaire mondiale. Le Chef de l’Etat reste optimiste et affirme que le pays réussira à vaincre le COVID-19 d’ici fin-2020. D’ailleurs, logiquement, il pourrait annoncer ce dimanche la reprise des commerces et des activités socioéconomiques qui ont subi les effets néfastes de cinq mois de crise sanitaire. En tout cas, lors de cette visite, Andry Rajoelina a félicité particulièrement la Région Analanjirofo. L’on peut dire désormais que ladite Région est sortie de l’auberge par rapport au coronavirus. En effet, à Fénérive Est, il n’y a plus qu’un seul malade en traitement au CHRR local. Le Chef de l’Etat considère même le District de Maroantsetra comme le champion de la lutte contre le COVID-19 avec zéro cas confirmé depuis le début de cette pandémie. Le président Andry Rajoelina a cependant fait don de plusieurs matériels et équipements sanitaires pour le CHRR de Fénérive Est et les 37 centres de santé de base de la Région Analanjirofo. L’Hopitaly be Atsinanana a, entre autres, reçu un respirateur nécessaire pour les opérations chirurgicales, une radiologie numérique et une ambulance. Il a aussi demandé au ministre de la Santé publique de réhabiliter la toiture du CHRR de Fénérive Est. A chaque étape de son périple dans l’Analanjirofo, le président de la République a distribué des primes pour les agents de santé ayant contribué à la prise en charge des malades du coronavirus.

Travaux réalisés. Hier, le Chef de l’Etat a eu une journée très chargée avec entre autres, la visite des travaux de construction de plusieurs infrastructures. Après Vakinankaratra, l’Analanjirofo est la deuxième région ayant bénéficié d’un nouveau bâtiment moderne pour la Direction Régionale de la Sécurité Publique (DRSP). Les travaux ont déjà été réalisés à 80% et seront terminés dans un mois. Il a aussi visité les travaux en cours de construction au stade manara-penitra de Sahavola, et la construction d’une université à Sahorana qui est actuellement à 37,5% de travaux réalisés. D’après les explications, cette université sera opérationnelle d’ici fin novembre. Comme ce fut toujours le cas lors de ses précédentes descentes, le numéro Un d’Iavoloha a aussi donné le lancement officiel des aides sociales Vatsy Tsinjo et Tosika fameno pour la population de la Région Analanjirofo. 7476 bénéficiaires de Vatsy Tsinjo et 6000 bénéficiaires de Tosika fameno sont enregistrés dans la Région Analanjirofo.

Contrat programme. Lors d’un meeting improvisé qui s’est déroulé au Tranompokonolona de Fénérive Est, le président Andry Rajoelina a annoncé la réhabilitation de la route nationale n°5 reliant Toamasina à Fénérive Est. A entendre ses explications, l’Etat a dû suspendre la collaboration avec l’entreprise qui a assuré la réalisation du projet car la qualité attendue n’a pas été respectée. En effet, Andry Rajoelina exige une garantie d’au moins 5 ans. Un nouvel appel à manifestation d’intérêt a ainsi été lancé. En outre, 9 ponts sur les 18 existant sur la route Mananara Nord – Maroantsetra ont été restaurés. Cette descente présidentielle était aussi une occasion pour présenter le Gouverneur de la Région Analanjirofo. Le Chef de l’Etat a rappelé à ce dernier le contrat-programme auquel il a été soumis. « Un challenge est ouvert entre les gouverneurs des régions. Vous devez faire preuve d’efficacité. En cas d’échec, vous allez être remplacé », a-t-il averti. Le programme d’Andry Rajoelina s’est poursuivi jusqu’à tard dans la soirée, notamment à Mahambo où il a distribué des kits solaires.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Aza mitompo teny fatratra, io no mahavoa anareo, aza mbola misioka raha tsy tavoaka ny ala.

    Aty Eropa aza mbola tsy foana vao maika mirongatra ny aretina, io tsy foana zany, na resy tanteraka, toy ny TAZO sy ny aretina hafa , ny tuberculose efa misy fanefitra sy vaksiny fa mbola misy foana, sns…..
    Ka ianao no mi.- garantie eo fa foana io Fin d’Année Firariana izany fa tsy garantie na assurance velively.
    Aza miteniteny foana fa tsy vitan’ny hafanam-po izy io , io famoriana olona ataontsika io aza mbola mampatahotra amin’ny fiparitahan’ny aretina koa , miòa fitndramana fatratra , ny fepetra iilaina amina’ny fiainana andavan’andro o tokony hamafisina sy ny HYGIENE isan-karazany dia tohizina ny ady , fa tsy isika indray no lasa fanoitra ampahazo vahana ny fiahanahan’ny ARETINA sy ny FIPARITAHAny. tahaka io Famoriam-bahoaka tsy misy fepetra io. ……maro ny olona tsy mitondra cache-bouche…..

  2. Qui dit garanti au moins cinq ans dit longévgté 30ans dit augmentation épaisseurs couches de fondation,base et roulement, augmentation couts et qualité main d’oeuvre. Espérons,mais je suis pessimiste,vu notre mentalité et habitude. Je plains les chargés de surveillance qui se trouveront entre l’enclume et le marteau. Jd me souviens d’un rare cadre qui a tjrs osé tenir la tête haute malgré la supposé tempérence et les intimidations.

  3. Il y tellement à faire que bien malin qui peut dire avec certitude par où commencer. Soit ! N’importe comment, l’Agriculture, l’industrie et l’aménagement du territoire sont la priorité d’où la nécessité d’une planification .
    Selon moi ça va dans le bon sens…réserve faite de l’interrogation suivante : c’est quoi la contrepartie…promise
    [ aux généreux bailleurs de fonds] ???

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.