Sénatoriales en décembre : Les préalables selon le KMF – CNOE

Si la date du 11 décembre est entérinée, les sénatoriales seront tenues en pleine période de pluies.

La commission électorale nationale indépendante a avancé la date du 11 décembre prochain pour la tenue des élections sénatoriales. Pourtant, des élections pendantes traînent encore au niveau de certaines communes. Des résultats qui font l’objet de litiges sont annulés et attendent, à cet effet, le verdict du tribunal administratif. D’autres communes n’ont pas pu tenir à temps le scrutin et attendent une nouvelle date. « La tenue de ces élections est donc une condition préalable avant les sénatoriales », a ainsi lancé le KMF-CNOE. Aussi, il faut que l’issue des litiges soit fixée, exige toujours cette organisation de la société civile. Les élections sénatoriales ne devraient pas ainsi avoir lieu sans que « ces conditions ne soient remplies », estime le Cnoe dans une déclaration publiée hier. L’organisation déplore également la violation des droits des grands électeurs au niveau des régions et des provinces dans le cadre de ces prochaines élections sénatoriales.

Recueillis par Rija R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.