Déclaration de Panorama II : Condamnation de l’instrumentalisation politique de l’état d’urgence sanitaire

L’opposition condamne l’instrumentalisation politique de l’état d’urgence sanitaire. ( Photo Princy)

Une semaine après leur première rencontre, les membres de l’opposition se sont de nouveau réunis pour parler des actualités nationales. Un conclave marqué par des piques lancées à l’endroit des tenants du pouvoir.

Un deuxième round pour l’opposition, hier, à l’hôtel Panorama. Une réunion qu’elle qualifie de Panorama II. Cette rencontre s’inscrit toujours dans le cadre de la continuation de la réunion du 17 septembre, qui s’est tenue dans le même endroit. Des chefs de partis, des parlementaires (sénateurs et députés), des maires et des conseillers municipaux ainsi que des membres de la société civile ont été présents, lors de cette réunion. Un conclave qui s’est tenu à huis clos qui a duré cinq heures trente (de 10h à 15H30). A l’issue de cette rencontre de Panorama II, une déclaration a été faite. Il s’agit notamment de la condamnation de l’instrumentalisation à des fins politiques de l’état d’urgence sanitaire.

Irrégularités. D’autres résolutions ont été aussi prises, à savoir, procéder à des déclarations sur les décisions prises par la Haute Cour Constitutionnelle qui manquent de cohérence, la publication à large diffusion des doublons de carte d’identité nationale à l’origine des irrégularités des élections ainsi que sur l’inexistence de l’indépendance de la CENI. Et pour couronner le tout, sur la non-participation aux sénatoriales du 11 décembre prochain. L’opposition se fixe ainsi comme objectif la restauration de l’Etat de droit, de la démocratie et de la bonne gouvernance.

Décisions illégales. Cette déclaration de Panorama II est presque similaire à celle de Panorama I. A titre de rappel, pour cette première rencontre, citons, entre autres, qu’une enquête sera menée concernant les doublons de carte d’identité nationale, le manque de confiance à la Commission Electorale Nationale Indépendante pour mener des opérations électorales. Et pour la HCC, l’opposition condamne cette Institution à cause des décisions illégales et injustes qu’elle a prises. L’on se demande s’il y aurait un Panorama III ? Jamais deux sans trois. Et va-t-il y avoir d’autres thèmes que l’on va aborder ?

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. FAMOANANA NY SENAT NO FAMPANANTENANA NATAON’I ZANDRIKELY! NY MPANOHITRA IZAO NO MANATANTERAKA AZY @ TSY FANDROTSAHANA OLONA HO FIDINA! SADY FANTANY FA IRD NY GRANDS ELECTEURS KA ALEO MANAJA TENA!MBOLA ANDRASANA NY FANATANTERAHANA NY NAMPANANTENAINA @ TOERANA IRAY AO @ FARITRA ALAOTRA MANGORO HOE : RAHA LANY FILOHA AHO DIA HAVERIKO AMINAREO NY TANINAREO NALAIN-DRAVALOMANANA!

  2. Ianareo opposition ireo dia matahotra fifidianana. Ka mody be resaka eo fotsiny. Efa teo ianareo no niala, tsy hitanay akory izay zava-bitanareo. Raha matanjaka ianareo dia mahandrasa ny 2023. Matahotra fifidianana ianareo ka manakorontana satria te hahazo seza bôjo. Zandry kely indray tsy ho voaonganareo izany fa ho reraka fotsiny eo ianareo.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.