71e anniversaire de la République Populaire de Chine : Mot de M.Chen Xiaolei

71e anniversaire de la République Populaire de Chine

Mot de M. Chen Xiaolei, Chargé d’affaires a.i. de l’Ambassade de Chine à Madagascar

Cette année marque le 71e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine, dont le Président Mao Zedong a proclamé solennellement la naissance le 1er octobre 1949 du haut de la Porte Tian’anmen il y a 71 ans. Sous la direction du Parti communiste chinois, le peuple chinois a pu changer complètement son destin misérable qui a duré une centaine d’années pour ouvrir de brillantes perspectives de la réalisation du grand renouveau de la nation chinoise.

Au cours des 71 dernières années, la Chine a réalisé un développement significatif. Les agrégats économiques de la Chine sont passés de plus de 60 milliards de yuans en 1949 à près de 1 000 milliards de yuans en 2019 pour se trouver au deuxième rang mondial. La Chine est également N°1 mondial pour le commerce de marchandises, N°2 pour les investissements à l’étranger. Et elle est en passe de devenir le plus grand marché de consommation dans le monde et contribue chaque année à la hauteur de 30% à la croissance mondiale.

Au cours des 71 dernières années, le niveau de vie du peuple chinois a été considérablement amélioré. L’espérance de vie est passée de 35 à 77 ans. Le PIB par habitant de la Chine a dépassé pour la première fois le seuil des 10 000 dollars en 2019. Cette année, sous la direction du PCC, le peuple chinois parachèvera l’édification de la société de moyenne aisance sur tous les plans et remportera la victoire décisive de la lutte contre la pauvreté. Il s’agira de l’élimination totale de la pauvreté absolue en Chine pour la première fois dans son histoire. Selon les dernières enquêtes internationales menées par l’Université Harvard, le taux de satisfaction du peuple chinois envers le gouvernement central dirigé par le PCC dépasse 93%.

Au cours des 71 dernières années, la Chine a contribué sans cesse à la paix et au développement globaux. Aujourd’hui, la Chine est le deuxième contributeur financier de l’ONU et de ses opérations de maintien de la paix, et le premier pourvoyeur de Casques bleus au sein des membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies. La Chine participe activement à la réforme et à l’édification du système de la gouvernance mondiale, préserve fermement le système international centré sur l’ONU. Les relations sino-africaines ont réalisé un développement tangible. Les 1,3 milliards de Chinois et les 1,3 milliards d’Africains sont de bons frères qui partagent le même sort. Dans la lutte pour la libération nationale et l’indépendance politique, ils ont combattu côte à côte. Dans la construction du pays et la recherche d’une voie de développement autonome, ils ont avancé main dans la main. Les faits ont prouvé que le développement de la Chine a bénéficié non seulement au peuple chinois, mais aussi au reste du monde.

Le 1er octobre 1949, jour de la fondation de la République populaire de Chine, le peuple chinois en joie sur la Place Tian’anmen

___

En 1952, la Chine a entamé une campagne de lutte contre l’analphabétisme, et au cours des sept dernières décennies, les efforts pour éliminer l’analphabétisme n’ont jamais cessé. Selon le dernier recensement national en 2010, le pays a fait baisser ce taux chez les adultes de 80% en 1949 à moins de 5% et l’a réduit à moins de 2% chez les jeunes et les adolescents. Cette photo montre des ouvriers apprenant à lire durant leur pause.

___

En octobre 1971, la 26e session de l’Assemblée générale des Nations unies a adopté par une écrasante majorité la Résolution 2758, restaurant tous les droits légitimes de la République populaire de Chine au sein des Nations unies. Voici une photo d’archive de la 26e session de l’Assemblée générale de l’ONU.

___

Le développement de Pudong à Shanghai est un moment fort des quarante-deux dernières années de réforme et d’ouverture de la Chine. Les terres agricoles du passé ont été transformées en Lujiazui, un centre financier international, avec de nombreux gratte-ciel. Aujourd’hui, Pudong continue d’être à l’avant-garde de la réforme et de l’ouverture de la Chine.

___

À la fin des années 1970, 18 agriculteurs du village de Xiaogang, administré par le district de Fengyang de la province de l’Anhui (est de Chine), ont apposé leurs empreintes sur un contrat entamant une réforme nationale du système d’économie rurale. Cette réforme a libéré une productivité sans précédent et permis aux Chinois de manger à leur faim. Cette photo de groupe montre des villageois pionniers de la réforme.

___

De la nuit du 30 juin au 1er juillet au matin de 1997, la Cérémonie de rétrocession de Hongkong à la Chine a eu lieu avec la présence des gouvernements chinois et britannique. Le gouvernement chinois a ainsi restauré sa souveraineté à Hongkong et la Région administrative spéciale de Hongkong de la République populaire de Chine a été établie. Deux ans après, le 20 décembre 1999 à minuit, le gouvernement chinois a repris l’exercice de la souveraineté sur Macao.

___

Lancé en octobre 2018, le pont de 55 km, connu comme le plus long pont-tunnel maritime du monde, relie la région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong à la ville de Zhuhai, dans la province du Guangdong (sud de la Chine), et à la RAS de Macao, permettant aux usagers de parcourir les trois endroits en une seule journée d’une manière plus pratique. Et le plan de développement de la région de la Grande Baie Guangdong-Hong Kong-Macao sorti en février 2019 a identifié les quatre villes centrales, Hong Kong, Macao, Guangzhou et Shenzhen, comme moteurs clés du développement régional.

___

Le gouvernement chinois a fait de la lutte contre la pauvreté l’une de ses priorités. Diverses mesures ont été prises pour accompagner les familles à bas revenus. Cette photo montre une école de la province du Shanxi accueillant les enfants d’âge scolaire des ménages pauvres du comté, et leur fournit la pension et le logement gratuits.

___

Le séisme du 12 mai 2008 a été l’un des plus dévastateurs dans l’histoire de la Chine. Plus de 87.000 personnes ont été tuées ou portées disparues, des villes entières ont été détruites. Le peuple chinois s’est montré solidaire dans ce désastre et s’est lancé dans la reconstruction après le séisme. En dix ans, on s’est construit sur des ruines des villes nouvelles et une vie nouvelle. Cette photo montre le bourg Yingxiu de Wenchuan dans la province du Sichuan en 2008 et 2018.

Si la nation chinoise a pu se développer malgré d’innombrables vicissitudes, c’est parce qu’il y a des centaines de millions de gens ordinaires qui se sont portés en avant pour relever les grands défis.

___

Fin 2019, le nombre de Chinois âgés de plus de 65 ans a atteint 176 millions, la Chine vieillit rapidement. Face à ce défi, le gouvernement chinois a pris de nombreuses mesures pour encourager le développement du secteur de l’offre de services de soin aux personnes âgées. Cette photo montre des personnes âgées chantant au centre de protection sociale de la ville de Wuyishan, province du Fujian.

___

En 2015, Mme Tu Youyou est devenue la première scientifique d’origine chinoise à recevoir un prix Nobel de physiologie ou médecine pour ses réalisations dans la recherche sur le traitement du paludisme. Le médicament antipaludique chinois « Ketaixin », extrait d’une plante appelée armoise, qu’elle a développé, a bénéficié au monde entier.

___

Après sept décennies de gouvernance, le Parti Communiste Chinois a transformé la Chine d’une société agricole isolée en deuxième économie ouverte du monde. Cette année marque le 99e anniversaire du PCC. À 99 ans, la légitimité de la gouvernance du PCC brille davantage en période d’incertitude mondiale. Cette photo montre certains membres du PCC revisitant leur engagement de rejoindre le parti sur le site de la deuxième session plénière du septième comité central du PCC à Xibaipo, Hebei.

___

Guangzhou fait partie de la première liste de 24 villes historiques et culturelles nationales publiée en 1982. La ville de Guangzhou oeuvre à protéger les anciens bâtiments et à harmoniser l’architecture de la ville ancienne et les loisirs des citoyens. Cette photo montre les habitants locaux en train de faire des exercices physiques à côté des anciens bâtiments.

___

La Chine est un pays multiethnique où cohabitent 56 communautés ethniques. Le Xinjiang, une région à la frontière nord-ouest de la Chine, où le développement est relativement en retard, est densément peuplée d’ethnies minoritaires dont l’ethnie ouïghoure. Le gouvernement local mène depuis des années une politique d’emploi proactive en vue de régler le problème de la pauvreté. Cette politique a porté ses fruits, depuis 2014, l’emploi urbain au Xinjiang continue de croître avec plus de 470 mille postes créés chaque année. Cette photo montre un ouvrier ouïgour en ville rendant visite à ses parents en campagne pendant les vacances.

___

Le 1er juin 2020, la Chine a publié un plan général pour le port de libre-échange de Hainan (sud), visant à transformer la province insulaire en port de libre-échange de haut niveau ayant une influence mondiale d’ici le milieu du siècle. Une preuve de plus que la Chine est déterminée à poursuivre la politique de réforme et d’ouverture malgré les vicissitudes auxquelles elle est confrontée.

___

Le Salon international du commerce des services de Chine 2020 s’est tenu en septembre, c’est le premier grand événement économique et commercial international majeur à être organisé en ligne et hors ligne par la Chine depuis le début de l’épidémie de COVID-19. Il envoie un signal, celui que la Chine continuera à adhérer à l’ouverture économique et à soutenir la mondialisation et la coopération économique et commerciale internationale. Cette photo montre un exposant au Salon fait la démonstration d’un robot de service domestique intelligent qui peut «essuyer la table».

___

À ce jour, 15 Casques bleus chinois ont fait le sacrifice ultime dans la poursuite de la paix mondiale. Cette photo montre la cérémonie de remise des médailles de l’ONU au 21ème contingent chinois dans la province du Sud-Kivu à l’est de la République démocratique du Congo (RDC) de la Mission de l’ONU pour la stabilisation au Congo (MONUSCO).

___

Au Sommet de Beijing du Forum sur la Coopération sino-africaine tenu le 3 septembre 2018, le président chinois Xi Jinping a prononcé un discours ayant pour thème «Travaillons ensemble pour une communauté de destin et un développement commun». Au cours de deux ans écoulés, la Chine et l’Afrique ont travaillé côte à côte pour avancer à pas de géant sur la voie de la construction d’une communauté de destin Chine-Afrique encore plus solide.

___

Le 31 juillet 2020, le système chinois de navigation par satellite BeiDou-3 (BDS) a été officiellement lancé pour un service mondial, marquant une étape importante dans les efforts de la Chine pour promouvoir l’interconnectivité à travers le monde. Cette photo montre une maquette de ce système de navigation présentée au Salon aéronautique de Zhuhai, Guangdong (sud de Chine) de 2014.

___

Le 24 octobre 2014, 22 États fondateurs y compris la Chine, l’Inde et le Singapour etc. ont signé un accord à Beijing pour l’établissement de la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures. Jusqu’à présent, l’AIIB compte déjà 103 pays membres, dont Madagascar et 9 autres membres de l’Afrique. Comment combler l’écart d’investissement dans l’infrastructure des pays en développement est l’une des tâches importantes pour l’AIIB.

___

En janvier 2015, l’entreprise chinoise Aucma et le fond américain Global Good de Bill Gates ont inventé ensemble une boîte de stockage pour la conservation du vaccin Ebola, et les dix premiers produits ont été lancé avec succès. La boîte de stockage de vaccins du Groupe Aucma peut maintenir un environnement de congélation de -60℃ et -80℃ pendant 120 à 144 heures même dans des environnements tropicaux. Cette boîte de stockage fournit ainsi une solution pour l’OMS dans sa lutte contre l’Ebola en Afrique de l’Ouest. Cette photo montre des habitants locaux utilisant la thermos.

___

La Chine a organisé à partir de 2018 l’Exposition internationale d’importation de la Chine (CIIE). En novembre 2019, la deuxième édition de CIIE tenue à Shanghai a attiré environ 3900 entreprises de 155 pays et régions, dont Madagascar. Cette photo montre des visiteurs devant les fruits de mer exposés sur le stand de Madagascar dans la zone d’exposition des produits alimentaires et agricoles à la deuxième édition de CIIE.

___

La Chine : premier partenaire commercial de Madagascar

Chen Xiaolei :

Depuis l’établissement des relations diplomatiques en 1972, la Chine et Madagascar coopèrent étroitement sur la base du respect mutuel pour promouvoir les échanges amicaux dans différents domaines et contribuer au bien-être des deux peuples. La Chine reste le premier partenaire commercial, le premier fournisseur d’importation pour plusieurs années consécutives, et en 2019, elle est devenue le troisième destinataire d’exportation de Madagascar. L’année dernière, le volume commercial bilatéral a atteint près de 1,3 milliards de dollars, soit une augmentation de plus de 100 fois depuis l’établissement des relations diplomatiques sino-malagasy. Les nombreux projets mis en oeuvre par la Chine en matière d’infrastructures, de santé, d’éducation, de formations en ressources humaines et d’autres domaines jouent un rôle important aussi bien dans la promotion du développement économique et social que dans l’amélioration du bonheur du peuple malagasy.

___

Le 6 novembre 2019, le Centre de Médecine Traditionnelle Chinoise, financé par le gouvernement chinois, a été officiellement créé au CHU d’Anosiala. La création du Centre fournira aux patients malagasy locaux des services de diagnostic et de traitement par la médecine chinoise de haute qualité et favorise la coopération sino-malagasy dans le domaine de la santé.

___

Projet d’aide de la Route dans la banlieue de la capitale de Madagascar (Projet d’aide de la Route d’œufs), financé par le gouvernement chinois et situé au nord-ouest d’Antananarivo, a commencé en octobre 2018 et s’avance bien actuellement. La réalisation de ce projet élèvera davantage le niveau de modernisation des routes régionales, promouvra le développement régional dans le domaine de l’élevage des volailles et des œufs et dans d’autres domaines, donc relèvera le niveau de vie des habitants.

___

Le Projet de la Route Ivato-Artisanal et la Route reliant Boulevard de l’Europe-Village de la Francophonie, financé par un prêt d’acheteur préférentiel de la Banque d’Export-Import de la Chine, a commencé en décembre 2017, et le décapage, remblai de substitution, dalot, remblais de chaussée, couche de base, couche de fondation, couche d’imprégnation, couche de scellement de PK0-PK7 sont tous achevés. Le flyover de PK0+397, le pont moyen de PK4+976 et PK 5+185 sont également terminés à la fin d’août 2020.

___

Le Projet de Réhabilitation avec Bitumage à Ambilobe- Vohémar de la RN5A financé par un prêt concessionnel du gouvernement chinois, est situé au nord de Madagascar, le point de début est Ambilobe et le point final est situé à la ville portuaire de l’est Vohémar. Le tracé total des Travaux est de 151km. Les travaux de ce projet ont commencé le 9 décembre 2019 et jusqu’à la fin du mois d’août 2020, 310,000 m³ de remblais ordinaire, 110,000 m³ de remblais en terrain rocheux, 910,000 m³ de remblais provenant d’emprunt, 4 buses et 10 dalots sont tous terminés. Le 17 septembre 2020, accompagné par le personnel sur chantier, Monsieur le Président de la République de Madagascar a effectué une descente sur terrain des travaux du Projet.

___

Le Projet de la rénovation du Stade de Mahamasina, effectué par la société chinoise CSCOD, est situé au centre-ville de la capitale Antananarivo à Madagascar avec une superficie d’environ 130.000 mètres carrés se permettra de posséder 40. 000 sièges après son agrandissement.

___

Le Projet de 200 forages à Madagascar, financé par le gouvernement chinois à titre de don, ont été achevés et remis au gouvernement malagasy en décembre 2019. Ce projet fournit une solution pour améliorer la situation de l’eau potable de 200.000 personnes dans le sud-ouest de Madagascar.

___

Du 25 novembre au 6 décembre 2019, une équipe chinoise pour la mise en œuvre du Projet d’aide de matériels d’enseignement professionnel, financé par le gouvernement chinois, a été envoyée à Madagascar pour donner des formations techniques aux deux écoles d’enseignement professionnel de Madagascar. Le Projet d’aide vise à soutenir le pays à améliorer l’enseignement professionnel et à promouvoir l’emploi des jeunes.

___

Consultation gratuite de Mission Médicale Chinoise au Centre Hospitalier de Référence de Mahitsy en avril 2019.

___

Le 12 octobre 2019, Consultation gratuite de Mission Médicale Chinoise associée, l’Association d’amitié sino-malagasy pour la population d’Ambohidratrimo.

___

À la demande du gouvernement malagasy, la société chinoise CRBC a mis en œuvre bénévolement les travaux de réparation de la route reliant Ankorondrano et Ivandry.

___

Pour la préparation de la célébration de la messe du pape François à Soamandrakizay, China Geo-Engineering Corporation a participé aux travaux du nivellement du terrain où se déroule la cérémonie vers la fin du juillet 2019. Photo d’effet finale des travaux du nivellement du parking et de la réhabilitation de la voie d’accès des véhicules.

___

Photo du jour de la célébration de messe du pape François.

___

La Société Ouest Sucre de COMPLANT rénove la route principale menant au centre-ville d’Ambilobe.

Publireportage (1579A)

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. hola!! c »est un bel article de propagande …….

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.