Andry Rajoelina: Suspension de l’exploitation aurifère à Vohilava Mananjary

Dernièrement, le ministre des Mines et des Ressources stratégiques, Fidiniavo Ravokatra, avait fait savoir que l’exploitation était en infraction environnementale et n’était pas acceptée par la population locale.

C’est désormais officiel. L’exploitation d’or par les opérateurs en question dans la commune de Vohilava, district de Mananjary est suspendue. Le président Andry Rajoelina l’a annoncé dimanche dernier lors de sa rencontre avec la population locale.  » Illicite « , estime-t-il.  » J’annonce la suspension de toutes les exploitations aurifères illicites dans cette commune « , a-t-il déclaré. Une annonce reçue avec ferveur par la population de Mananjary qui a exprimé sa satisfaction face à cette initiative présidentielle. A entendre l’intervention du chef de l’Etat, cette exploitation n’a aucune retombée positive sur la vie socio-économique de la population locale, ni sur les collectivités locales. Il semblerait que le président de la République ait décidé d’écouter les requêtes du député Mamihaja Charlot, élu à Mananjary, qui a longtemps lutté pour la fermeture de ce site.

Permis d’exploitation de 40 ans. Il convient de rappeler que cette société a obtenu, en 2017, sous le régime Rajaonarimampianina, un permis d’exploitation d’une durée de 40 ans. Son permis serait donc valable jusqu’en 2056. Dernièrement, le ministre des Mines, Fidiniavo Ravokatra, a reconnu l’existence de ce permis d’exploitation. La question est donc de savoir comment cette société a pu s’installer sur le site pendant plus de trois ans malgré le fait qu’elle ait utilisé d’imposantes machines pour ses activités d’exploitation, et qu’elle n’ait pas respecté les procédures d’acquisition du permis environnemental.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.