Général Richard Ravalomanana et sénatoriales « L’insécurité commence à gagner du terrain »

Le Secrétaire d’Etat à la gendarmerie nationale Richard Ravalomanana craint un regain du banditisme avec les sénatoriales. ( Photo d’archives)
Le Secrétaire d’Etat à la gendarmerie nationale Richard Ravalomanana craint un regain du banditisme avec les sénatoriales. ( Photo d’archives)

Le Secrétaire d’Etat à la gendarmerie nationale, le général Richard Ravalomanana, tient à souligner qu’à l’approche des sénatoriales l’insécurité commence à gagner du terrain. Selon le Secrétaire d’Etat chargé de la gendarmerie nationale, l’EMMO est en train de prendre les dispositions qui s’imposent. Il n’a pas manqué de lancer un sérieux avertissement aux malfaiteurs qui sévissent dans la Capitale et de ses environs immédiats. Le général de corps d’armée a tenu, notamment, à rappeler qu’avec l’arrivée d’Andry Rajoelina au pouvoir, des menaces dans ce genre ont eu lieu. Même s’il ne l’a pas dit ouvertement, on a l’impression qu’il s’adresse au camp de l’opposition.

Destabilisation. Dans la même lancée, le Secrétaire d’Etat de mentionner que le viol qui a eu lieu tout récemment à Ambohimangakely fait partie de la déstabilisation. Sans parler de l’insécurité qui règne dans la Capitale et sa périphérie ainsi qu’à Ambatondrazaka. Notons que la gendarmerie est présente sur 90% du territoire national, elle exerce notamment des missions de police administrative, de police judiciaire et de police militaire.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.