Bonbons sucettes – Doublons de CIN : Demande d’ouverture d’enquêtes sur les 3 affaires auprès du Bianco

Gangstabab demande l’ouverture d’une enquête sur 3 affaires auprès du Bianco. ( Photo Princy)

Le fondateur de l’«Antoko Politika Madio » Rakotoarisoa Faniry Alban dit Gangstabab a déposé hier au Bianco à Ambohibao trois requêtes relatives à des dossiers brûlants portant sur les affaires nationales.

Rakotoarisoa Faniry Alban alias Gangstabab a déposé trois requêtes, hier après-midi, au Bianco à Ambohibao , et ce, au nom de son parti politique « Antoko Politika Madio » (APM). Le premier dossier porte notamment sur les doublons de cartes nationales d’identité que l’ancien vice-président de la CENI, Thierry Rakotonarivo, a dénoncé le 26 février dernier. Il a ainsi déclaré que cette affaire relevait de la responsabilité du ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation. Le deuxième concerne les 8 milliards d’ariary sur les bonbons sucettes, une histoire qui a fait beaucoup couler d’encre dans le temps. D’après ses dires, le troisième concerne toujours le ministre de l’Intérieur et son épouse à propos notamment du coût faramineux de l’écran plat qui a défrayé la chronique.

Appel. Gangstabab lance ainsi un appel au KMF-Cnoe, à Safidy et à la société civile et à tout un chacun afin de lui prêter main forte à propos de ces dossiers. Il a reconnu que même si cette requête sera étouffée l’essentiel est que tout le monde en soit conscient. D’ailleurs, il a tenu à mentionner qu’il est venu au Bianco en tant que citoyen mais également en tant que responsable de l’APM. A voir sa déclaration, Gangtastab en a après le ministre de l’Intérieur pour ce qu’il qualifie d’erreurs pour ne pas dire de malversations. Gangstatab n’est pas un inconnu dans le monde de l’art, avec sa chanson notamment « Hanambady aho » et non moins « Ianao iny », il a été propulsé au devant de la scène.

Principes. Mais il est non seulement connu sur le plan artistique, il se distingue aussi sur le plan politique avec son parti « Antoko Politique Madio ». Lors d’une interview qui s’est tenue à son domicile à Amboditsiry, il a déclaré notamment qu’il va prendre part aux échéances électorales de 2030, autrement dit à la présidentielle. Cet artiste a toujours prôné le changement sur le plan politique. Mais l’on se demande s’il va y arriver avec ses grands principes d’une bonne politique. Son talent en tant qu’artiste n’est plus à démontrer mais reste à savoir sur le plan politique qui, comme on le sait, ne suit pas toujours la logique dans le pays.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. malheureusement bonne vonlonte mais un coup d epe dans l eau aucun resultas a venir arrangement fiavana cool cool ect …… bon courage……

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.