Manjakamiadana : Les grands absents

Le président du Sénat, Rivo Rakotovao, a brillé par son absence lors de la cérémonie d’inauguration du Rova de Madagasikara. Au moment où nous mettons cet article sous presse, nous n’avons pas pu confirmer s’il a reçu ou non son carton d’invitation. Cependant, une source proche du Ministère de la Communication et de la Culture confirme qu’il a bel et bien reçu son invitation. La question est donc de savoir si Rivo Rakotovao a délibérément choisi d’ignorer la cérémonie d’inauguration du Rova. La veille, son compagnon de lutte, l’ancien président Hery Rajaonarimampianina, a lancé un appel au boycott des élections sénatoriales. L’on sait que depuis quelques temps, le torchon brûle entre le président du Sénat et le régime en place. Parmi les grands absents de cet évènement figurent aussi les anciens présidents Didier Ratsiraka qui a toujours été pourtant présent lors des différents évènements organisés par le régime, et Marc Ravalomanana, ancien président et non moins ancien Maire de la Commune Urbaine d’Antananarivo qui a lancé à l’époque une collecte de fonds pour financer la réhabilitation du Rova. Le président de l’Académie Malagasy, Raymond Ranjeva, n’a pas assisté également à la cérémonie d’hier. A noter en revanche la présence du Premier ministre Ntsay Christian et de tous les membres de son gouvernement, des autres Chefs d’Institutions, en l’occurrence Christine Razanamahasoa, présidente de l’Assemblée nationale et Jean Eric Rakotoarisoa, président de la Haute Cour Constitutionnelle, des historiens et membres du Comité scientifique ayant joué un rôle crucial à toutes les prises de décisions relatives à la réhabilitation de ce patrimoine national, ainsi que de l’ex-Chef d’Etat Norbert Lala Ratsirahonana. Pour exprimer leur aval à la réhabilitation du Rova, les Ampanjaka, Tangalamena, Sojabe, venant des quatre coins du pays, ainsi que les Taranak’andriana et les descendants des 12 collines d’Antananarivo y étaient représentés. Par ailleurs, la Princesse Fenosoa Ralandison Harivola Andriatsimamanga, descendante de la Reine Ranavalona III, a donné son Tso-drano au président Andry Rajoelina.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.