Manoro Régis SG de l’UNDD :  « Le nombre des sénateurs est déplorable »

Le SG de l’UNDD Manoro Régis déplore que le nombre des sénateurs a été réduit.

A l’instar des autres formations politiques, ce parti s’est également exprimé sur les sénatoriales notamment sur l’effectif à venir de cette Institution.

Le Secrétaire Général de l’UNDD, Manoro Régis, a son mot à dire concernant le nombre des sénateurs qui a été réduit à 18 dans la nouvelle composition de la Chambre Haute. « Le nombre des sénateurs est déplorable, étant donné que les 22 régions auraient dû être représentées au sein de cette Institution ».  Un point de vue que certaines formations politiques partagent, notamment celles qui sont dans l’opposition.

Héritage. Il a tenu d’ailleurs à rappeler l’importance de la réconciliation nationale, et ce, rentrant dans le cadre de la décentralisation effective tout en soulignant au passage que son parti n’a pas d’ennemi. Toujours est-il que ce parti n’a cessé de prôner cet héritage légué  par l’homme au chapeau de paille. Faut-il rappeler qu’une portion de rue entre le stade d’Alarobia et la Villa Elizabeth à Ivandry a été baptisée en souvenir du ‘Père de la démocratie’. D’ailleurs, durant son mandat, la liberté d’expression a été une réalité. Et tout récemment, le conseil municipal a procédé à  la mise en place d’une stèle en la mémoire du professeur Zafy Albert érigée dans l’enceinte d’Ambohijatovo. Concernant la position de ce parti sur l’échiquier politique national, l’ancien ministre de l’Education nationale de déclarer que l’UNDD ne fait pas partie de l’opposition et qu’il ne fait pas non plus partie des partis gravitant autour du régime. Est-ce pour dire qu’il se situe au centre ?  Force est cependant de constater que ce parti est sorti de son mutisme ces derniers temps pour faire valoir son point de vue sur les affaires nationales.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.