GTT : Un appel à la solidarité de la population lancé

Lors de la manifestation organisée par la Diaspora malgache en France en 2009.

Le Gasy Tia Tanindrazana ou GTT sort de son silence. « La situation à Madagascar devient alarmante. C’est pourquoi, nous lançons un appel à la solidarité de la population pour lutter contre toutes les formes d’intimidation et de dictature à son encontre », selon les explications des fondateurs de ce groupement. Raison pour laquelle, cette association regroupant les membres de la diaspora malgache notamment en France tire la sonnette d’alarme. « Les informations relatives à la recrudescence de la corruption, du népotisme et des pillages des ressources naturelles à Madagascar sont véhiculées partout par de nombreuses médias internationaux. Pis encore, l’existence du Kere qui a fait plusieurs morts, ces derniers temps, ne fait que ternir l’image des dirigeants de ce pays sur le plan international. En effet, aucune solution durable n’a été trouvée jusqu’à maintenant alors que la famine dans la partie Sud de l’île dure depuis belle lurette », ont-ils soulevé.

Rappelons que le GTT a vu le jour en 2009 en vue de s’opposer à tout prix au coup d’Etat perpétré par les putschistes à cette époque et lequel coup d’Etat a entraîné une crise politique durant presque cinq ans, soit un mandat présidentiel. De nombreux membres de la diaspora malgache en France manifestaient ainsi pour soutenir leurs compatriotes. « Il s’agit d’une association ayant comme seule conviction de faire régner la paix et la justice dans notre pays natal, et non pas d’un parti politique. En revanche, nous soutenons jusqu’à maintenant le Président Marc Ravalomanana surtout pour son leadership efficace qui permet d’assurer le développement économique de Madagascar avec une bonne répartition des richesses. Le GTT s’est également fortement mobilisé en lui rendant visite à plusieurs reprises, pendant son exil en Afrique du Sud. Et comme son nom l’indique, c’est par amour de la patrie que nous nous engageons à suivre de près l’évolution de la situation à Madagascar tout en dénonçant les malversations perpétrées par les dirigeants en place que nous ne reconnaissons pas depuis 2009 », d’après toujours les fondateurs de cette association.

Il faut reconnaître que le nom GTT est bien connu par la population malgache dans toutes les régions de l’île ainsi qu’à l’échelle internationale, et ce, surtout du fait de ses actions imprévisibles. A l’instar des autres observateurs politiques et économiques à Madagascar, cette association, regroupant les membres de la diaspora malgache en France, craint fort l’explosion sociale au pays. En effet, « bon nombre d’employés licenciés suite aux impacts de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 sur leurs entreprises, n’ont pas trouvé de travail jusqu’à maintenant. Ils ont pourtant des enfants à nourrir et des enfants à scolariser. Tiko, une grande industrie agro-alimentaire qui était le fleuron de la Grande île, a été également fermée manu militari alors que plusieurs centaines de familles en dépendent pour survivre, sans compter les milliers d’éleveurs de vaches laitières qui sont tout à coup dépourvus de leurs sources de revenus. La recrudescence de l’insécurité n’est pas en reste, sans parler de la dictature qui règne à tous les niveaux, surtout en milieu rural. Il est ainsi temps d’appeler à la conscientisation de nos compatriotes », ont –ils conclu.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Cessez de raconter des âneries ! Quand vous n’avez rien à mettre sous les dents ,mâchez plutôt la merde de votre commanditaire Ra8! Restez confinés en Europe : France, la réunion ou ailleurs mais gardez pour vous vos histoires à quatre sous ! Ici on est sorti du confinement dû à la politique menée par Rajoelina et son équipe avec l’aide de Dieu;pas comme là où vous vous exilée! Du cafouillage totale en Europe surtout en France comme ce que fait Véran (plutôt vendrana comme Ra8)

  2. Tsy nisy « coup d’Etat » izany tao M/kara.Ny zava nisy dia A/toa Ravalomanana no nanonga-tena.ANR,MAIRE DE TANA — RA8 PR.Araho tsara ny tantara:Début du conflit= resaka nataon’i Pdt Ratsiraka,nandeha tao am VIVA= fermeture de viva par le PR.Ho lava fa afoheziko .ANR à l’époque: »Za tsy mitady ny toeranao,f’aza elingelenina am maha « maire » ahy.Tsy te halala ny PR Ra8 fa notohizany ihany ny ady tam ANR.Ny miaramila koa efa leo any Ra8 dia zarany aza nisy any ANR: tsy ANR no niantso ny tafika fa ny tafika no nanararaotra ny « situation ».Arakaraka ny solomaso anaovany tsiriray io:coup d’Etat sa tsy coup d’Etat .Na solomaso mainty na fotsy no anaovanao…

  3.  » le déni de la réalité  » ! Ces fanatiques du tyran voleur et assassin ne savent-ils pas que le président actuel est élu démocratiquement et que les élections ont été validées par la communauté internationale ? Il n’y a pire sale mentalité que de vociférer sa haine viscérale envers un régime légal et légitime à l’étranger . La politique se fait à Madagascar SVP si vous avez des couilles car vous ne verrez jamais par exemple des Français agir de la sorte à Madagascar . Surtout ces pestiférés ne réalisent même pas que Ravalomanana ne reviendra plus au pouvoir !

  4. · Edit

    Manohana ny GTT aho na dia fantatro tsara aza ny olona tia voninahitra sy te hahazo toerana ao daholo. Fa na inona na inona tsy hanohana na iza na iza mpanongampanjakana aho. Tiako Ravalomanana fa tsy hanohana azy aho raha hanongampanjakana izy. Aoka zay!!! ampy zay ny instabilitité politika . Manararaopahefana ANR; Mnagadra sy manao didiko fe lehibe. Mbola ho avy ny anjarany fa MISY FETRA NY ZAVA-DREHETRA

  5. Ry Zanak’i Dada be konetaka – miavia a Dago la te ahita ti marigne fe tsy andafy agne ro mahay mirehake

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.