Déstabilisation, feux de brousse : Réunion de l’OMC National ce jour

Le PM est le premier responsable de la sécurité et du maintien de l’ordre.

Il a été décidé lors du dernier conseil des ministres que les sanctions contre les auteurs de feux de brousse seront sévèrement appliquées. Un nouveau dispositif va être mis en place dès cette semaine afin de lutter contre les feux de brousse qui aggravent la pollution et détruisent l’environnement. Un membre du gouvernement n’exclut pas, derrière les feux de brousse, la possibilité de manœuvres politiques à des fins de déstabilisation du régime. Obligeant ce dernier à jouer les pompiers. Au propre comme au figuré.

Ordre du jour. Les feux de brousse et les actes de déstabilisation du régime figurent d’ailleurs à l’ordre du jour de la réunion de l’Organisme Mixte de Conception (OMC) National prévue ce jour à 10 heures sous la direction du Premier ministre Ntsay Christian et avec entre autres, la participation des ministres en charge de la sécurité. En l’occurrence, le ministre de la Défense nationale, le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, le ministre de la Sécurité publique, le ministre de la Justice, le Secrétaire d’Etat chargé de la Gendarmerie…

Directives. Le chef d’Etat-major des Armées, le Commandant de la Gendarmerie nationale ainsi que Directeur général de la Police nationale feront sans doute aussi partie de ce brain trust qui se penchera également sur le trafic et le commerce de stupéfiants qui tendent à gagner du terrain, avec leurs impacts sur la sécurité ou l’insécurité (c’est selon). L’OMC National fait immédiatement exécuter les directives décidées au cours de cette réunion convoquée par le Premier ministre qui « assure la sécurité, la paix et la stabilité sur toute l’étendue du territoire national dans le respect de l’unité nationale ».  A cette fin, l’OMC National centralise les informations, analyse la situation et donne les directives générales.

R. O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.