Parti Harena : Pour l’accès au crédit de microfinance dans le monde rural

Lezava Fleury président national du parti Harena.

Le parti Harena de Lezava Fleury Rabarison propose des solutions face aux difficultés que traversent les gens actuellement. Ce parti a ainsi mené des enquêtes sur ce point. A cet effet, Harena de constater que seul à Bealanana le prix du kapoaka de riz est de 500 ariary, or cette denrée s’achète à 1 000 ariary le kapoaka dans les autres régions qui sont pourtant réputées pour leur potentiel rizicole, à savoir Ambatondrazaka, Andapa, Itasy et Marovoay. Avec cette hausse du prix du riz, les autres produits suivent cette tendance, tels que le manioc, le maïs et le haricot. Face à cette situation déplorable, les paysans sont obligés de vendre leur bétail pour subvenir à leurs besoins quotidiens. Ainsi, un zébu qui doit se vendre à 1 000 000 d’ariary est liquidé à 400 000 ariary, soit même pas la moitié de son prix habituel. Ce parti estime ainsi que les sommes destinées à acheter des kits scolaires devraient servir à ravitailler les cantines scolaires. Il avance également une importation de riz gérée par l’Etat. Ce dernier devrait aussi promouvoir l’accès au crédit de microfinance dans le monde rural.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.