Réunion de l’OMC – National : L’apaisement en période électorale au menu

Le Premier ministre a dirigé la réunion de l’OMC – National.

Une réunion qui a duré des heures a été nécessaire pour les membres du gouvernement et certains hauts responsables chargés de la sécurité pour éplucher les dossiers brûlants du moment relatifs à la sécurité.

Le premier ministre Christian Ntsay a dirigé, hier à Mahazoarivo, la réunion de l’organisme mixte de conception national avec la participation de certains membres du gouvernement et tous les hauts responsables en charge de la sécurité dans le pays, notamment ceux au niveau du ministère de l’Intérieur et de la décentralisation, ceux de la Justice et les généraux de l’armée, de la Gendarmerie ainsi que de la Police.

La question liée à la tenue des prochaines élections sénatoriales, prévues ce 11 décembre, a été traitée au niveau de cette instance. Sur ce sujet, la décision prise est ferme : veiller au respect de l’apaisement et au maintien de l’ordre public. Des instructions dans ce sens seront transmises, selon une dépêche de la primature, aux différents responsables.

Mais d’autres dossiers ont également préoccupé ces hauts responsables qui ont tenu une réunion longue de presque six heures d’affilée. Notamment sur les différentes formes d’atteinte à la justice et aux droits d’autrui qui ont connu une proportion inquiétante ces dernières semaines. Comme les cas de viols sur mineurs qui ont agacé l’opinion publique et interpellé, à cet effet, les responsables.

Les membres de l’organisme mixte de conception ont, en effet, convenu de renforcer les mesures nécessaires pour accélérer la mise en accusation des coupables de ces crimes odieux. Ils devront, également, selon la primature, prendre en main la sensibilisation sur les dispositions légales relatives à la violence basée sur le genre et au viol sur mineur au niveau de la justice, des forces de sécurité ainsi qu’auprès de la société.

Par ailleurs, les vols de bovidés, le phénomène dahalo, les violences humaines et les crimes environnementaux n’ont pas été omis de l’ordre du jour de la réunion de l’organisme mixte de conception. Des mesures seront prises, a promis la primature pour endiguer ces crimes afin de promouvoir la sécurité des personnes et de leurs biens ainsi que de maintenir l’ordre public.

Recueillis par Rija R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.