Pr Mamy Andriamanarivo : L’ex-ministre de la Santé n’entend pas se soustraire à la Justice

Le Professeur Mamy Lalatiana Andriamanarivo est le premier ancien membre du gouvernement à avoir répondu à la convocation de la commission spéciale sur la mise en accusation devant la Haute Cour de Justice. C’est ce qu’a fait savoir une source proche de la Chambre basse. En effet, contrairement aux autres anciens ministres qui ont choisi de s’exiler à l’étranger pour échapper à la Justice, l’ancien ministre de la Santé publique du temps du régime “Hery Vaovao hoan’i Madagasikara” s’est présenté à l’Assemblée nationale Tsimbazaza le lundi 23 novembre dernier pour répondre aux accusations qui lui sont portées. Et ce, conformément à la convocation n°03/CSMA-HCJ/AN/2020 en date du 20 novembre. Favoritisme, bénéficiaire de favoritisme, abus de fonction, personne ayant servi d’intermédiaire d’abus de fonction et trafic d’influence. Ce sont les chefs d’inculpation qui pèsent à l’encontre du Professeur Mamy Lalatiana Andriamanarivo. Il a donc été auditionné, en quelque sorte, par les membres de la Commission spéciale sur mise en accusation devant la Haute Cour de Justice. Son sort est désormais entre les mains des députés qui voteront dans quelques jours si son dossier sera jugé ou non devant la Haute Cour de Justice. Contrairement à ce qui a été véhiculé, cet ex-ministre de la Santé publique n’a cherché aucune excuse et n’a envoyé aucun certificat médical à Tsimbazaza même si au mois de juillet dernier, il avait contracté la Covid-19.  » Il n’entend pas se soustraire à la Justice « , a fait savoir un de ses proches. Il, c’est le Professeur Mamy Lalatiana Andriamanarivo qui a bel et bien répondu présent à sa convocation, et se dit prêt à se présenter devant les autorités responsables pour répondre aux accusations portées à son encontre.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.