Relance post-covid : La diplomatie malgache veut une coopération avec IORA

La réunion s’est tenue en ligne à cause de la pandémie. (Photos : MAE – IORA)

Le ministre des Affaires étrangères, Liva Djacoba Tehindrazanarivelo, a participé, jeudi dernier, à la 20è réunion du Conseil des ministres de l’Indian Ocean Rim Association (IORA). La rencontre, portant sur le thème « promouvoir un destin partagé et la voie de la prospérité dans l’océan Indien », a permis aux membres de l’association de passer en revue les sujets d’intérêts mutuels, entre autres, l’économie bleue, la sécurité et sûreté maritime, les défis environnementaux ou encore la connectivité au sein de la région de l’Océan Indien. Quant au ministre malgache, il a essentiellement axé son intervention sur le volet économique, devant les représentants des pays membres de l’organisation, notamment, entre autres, l’Australie, l’Inde, le Singapour ou l’Afrique du Sud, lesquels ont des économies les plus dynamiques de la région. Un discours tient compte du contexte de la relance économique post-pandémie devenue une préoccupation presque planétaire.

Plan d’action. Dans le cadre de cette réunion, Liva Tehindrazanarivelo a soutenu que « le prochain plan d’action de l’IORA devrait se focaliser davantage sur les secteurs clés de coopération commune, notamment dans les secteurs du tourisme, du commerce et des investissements, de la recherche, du développement ainsi que de l’innovation ». L’appel est lancé devant les représentants des 22 pays membres de l’association du bord de l’océan Indien. Au cours de son allocution, le chef de la diplomatie malgache a également félicité la France pour son admission en tant que membre à part entière de l’IORA, au seul titre de la Réunion. Et comme l’océan Indien fait partie des régions à risque, susceptibles de subir les effets et les impacts du changement climatique, la composante environnementale devrait également être renforcée dans les programmes d’activités, a-t-il soutenu à cette occasion.

Recueillis par Rija R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.