Andry Rajoelina :  » 2021 début des grands chantiers de l’émergence « 

La famille présidentielle avec Père Pedro.

Le couple présidentiel a assisté le jeudi 24 décembre dernier à la célébration de Noël avec la grande famille de la Présidence de la République. Le deuxième Noël de joie et de partage fêté à Ambohitsorohitra depuis le début de son quinquennat.

Une occasion pour le Chef de l’Etat et son épouse Mialy Rajoelina de distribuer des jouets et des cadeaux aux enfants du personnel de la Présidence. Le Chef de l’Etat n’a également pas manqué d’exprimer une pensée particulière aux compatriotes victimes du kere dans le Sud, aux proches de ceux qui ont perdu la vie à cause du coronavirus, ainsi qu’aux enfants et familles défavorisés qui n’ont rien à avaler en cette période de Noël. Face à ses collaborateurs au sein de la Présidence, le président de la République est revenu sur la gestion de la Covid-19.  » Contrairement à d’autres pays qui sont encore en plein combat contre cette pandémie, nous avons pu maîtriser le coronavirus « , a-t-il martelé pour rassurer la population face aux rumeurs sur un éventuel retour au confinement total. Le président Andry Rajoelina a, une fois encore, défendu l’efficacité du Tambavy CVO et du CVO Plus qui ont été utilisés pour vaincre la pandémie.  » Malheureusement, nous ne pouvons pas exporter ces produits pour sauver le monde « , a-t-il déclaré.

Défis. Lors de cette occasion, le président Andry Rajoelina a conscientisé ses proches collaborateurs, ainsi que l’ensemble du personnel de la Présidence par rapport aux défis qui nous attendent l’année prochaine.  » 2021 sera l’année où nous allons enclencher les véritables changements au pays « , a-t-il annoncé. Deux ans après son accession au pouvoir, le numéro Un du Volomboasary annonce le début des grands chantiers pour l’émergence de Madagascar. Il a notamment cité, entre autres, la construction d’infrastructures d’envergure dont une autoroute, la nouvelle ville Tanamasoandro, ainsi que la mise en œuvre de nombreux projets d’investissement qui, selon ses dires, n’ont jamais été réalisés au pays depuis l’indépendance. Pour donner un aperçu de l’ampleur des travaux à effectuer, Andry Rajoelina interpelle le personnel de la Présidence et annonce que face aux défis qui nous attendent, l’on risque de travailler jour et nuit en 2021. Et ce, tout en soulignant que beaucoup de travail ont déjà été réalisés pendant l’année écoulée. Le Chef de l’État cite, entre autres, le début des travaux de construction de l’Académie nationale des arts et de la culture à Ambohitsorohitra, le stade Barea à Mahamasina et le Rova de Madagascar qui ouvrira ses portes au grand public incessamment.

Tensions politiques. En quelque sorte, Andry Rajoelina tient à rassurer le peuple malgache par rapport à la réalisation de ses Velirano. Le changement par la mise en place d’infrastructures modernes constitue une priorité pour le régime. Mais le défi reste énorme pour Andry Rajoelina et son gouvernement, particulièrement concernant le  » sosialim-bahoaka  » et l’économie des ménages. Une sérieuse menace d’explosion sociale plane à cause de l’inflation et la pauvreté grandissante qui frappe une grande majorité de la population, suite à la pandémie de la Covid-19. D’autant plus que sur le plan politique, le défi est aussi énorme pour le régime en place. 2021 marque l’année du mi-mandat, donc l’année où les observateurs vont commencer à évaluer la réalisation des promesses présidentielles. En effet, 2021 risque d’être une année de toutes les tensions politiques. Les grandes figures de l’opposition telles que Maître Hanitra Razafimanantsoa et Fidèle Razara Pierre ont déjà annoncé la couleur la semaine dernière en annonçant que les deux ans passés sont largement suffisants pour les dirigeants actuels. Les troupes de Marc Ravalomanana n’envisagent pas d’attendre 2023 mais prévoient plutôt de déloger coûte que coûte les tenants du pouvoir actuel. Reste à savoir s’ils parviendront à leurs… fins.

Partage. Hier, le président Andry Rajoelina et sa famille au grand complet ont assisté, comme à l’accoutumée, à la messe de Noël aux côtés des habitants du Toby Andralanitra du Père Pedro Opeka. Un Noël célébré sous le signe du partage. La famille Rajoelina a offert des jouets et des friandises aux élèves du centre Akamasoa. Le Chef de l’Etat s’est aussi engagé à financer les études universitaires pour les meilleurs élèves du centre lors du dernier examen du baccalauréat. Par ailleurs, un centre de formation professionnalisante sera érigé au centre Mahatsara.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. @Randria, GOP sy ny forongony, Tsy azoko mitsy le hanenjehina an’le president. Fa ny president izay notohananareo navita inona e. Na TIM na HVM tsy nisy nahavita ny vitany Andry ka aza be fialonana fa so de tapaka lalan-dra eo.
    Just get on with it Andry is the president now. Next election in couple years so see you then. For now put up and shut up.

  2. Izay izany aloha ny teniny ,fa hiasa 7/7 j ary 24/24 h ny prezidansy ,hanafainganana ny emergence hono ,ko dia samia miandry izany e ,Mbola tsy nisy toy izany kosa aloha hatrizay e ,na ny hopitaly ary mety ho resiny an .

  3. Et voila , merci DALIDA pour ta chanson PAROLE ET PAROLE ET PAROLE …… A quand Son Altesse Serenissime RADOMELINA1er se rendra t il compte de sa MEGALOMANIE

  4. Avant de prétendre « sauver le monde » il conviendrait sans doute de commencer par sauver les citoyens de son propre pays, on atteint ici le summum de la mégalomanie !

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.