Députée Raheriarijaona Regina : « On a besoin de l’opposition »

La députée de Farafangana, Raheriarijaona Regina, estime que l’«on a besoin de l’opposition ». Dans la même foulée, cette élue a fait savoir que cela a permis d’avancer, permettant notamment de rectifier les tirs. Même si elle a été élue sous les couleurs de l’IRD (Plateforme présidentielle), cela ne l’a pas empêchée de tenir compte des critiques de l’opposition dans le but notamment de développer ladite localité. Malgré tout, elle a tenu à souligner que cette plateforme a obtenu 98% des voix lors des sénatoriales à Farafangana.

Promesses. De son côté, le parti Vahoaka Miray (VAMI) a donné son avis sur les affaires nationales en général et sur la politique menée par le chef de l’Etat en particulier. Ce parti, par le biais de l’un de ses dirigeants, estime que le Président de la République ne doit pas faire tant de promesses étant donné qu’il y a encore d’autres projets qui n’ont pas encore été réalisés. Il a cité, entre autres, le téléphérique et le tramway, en se demandant, si c’est vraiment nécessaire. VAMI pense, par ailleurs, que le pouvoir devrait être satisfait que l’opposition soit là. VAMI de déplorer également le fait que l’on ne tienne pas compte du volet social, et ce, sans se préoccuper du vécu quotidien des gens. Force est cependant de constater que la paupérisation ne cesse de gagner du terrain. Ce parti estime, en outre, que « ce pouvoir est en train de préparer un deuxième mandat ». A un certain moment, les points de vue de ces deux camps opposés se rejoignent notamment sur le rôle de l’opposition.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. De toute façon Madagascar est mal parti depuis la 2ème République qui a voulu restaurer au un système communiste au moment de la guerre froide , ensuite d’autres Présidents sont tous des fossoyeurs du peuple malagasy c’était comme la France après la guerre du 39 -45 qui voulait garder les colonies heureusement que Général Gaulle a dominé la situation après les décolonisations le dernier l’Algérie ensuite il a payé les dettes de la France envers les Américains avec de l’Or bien sur et la FRANCE dans la cour des grands

  2. on commence à ouvrir l’oeil et à tendre les oreilles de l’autre côté de la barre! Un arbre ne fait pas une forêt et nul ne se suffit en soit même mais on a toujours besoin d’un plus petit que soi dirait La Fontaine dans une de ses fables! Pour ne parler que des eaux,il y a vraiment des os! Prioriser l’alimentation permanente en eau potable et les irrigation dans le sud de l’ile. L’on se souvienne l’intention du gouvernement de la transition de vendre aux descendants des pharaons les eaux de faraony au lieu de les laisser se perdre dans l’océan! Nos frères du grand sud en ont très grand besoin! Il ne faut pas les faire avaler du ballon mais plutôt de l’eau.Pour pallier aux pertes d’eaux,le remplacement des conduites dans les ex-prefectures est plus qu’urgent, déplacer celles enfouies dans les chaussées, canaliser dans de passages couverts ceux traversant les routes. Et quid du reboisement pour que les sources ne tarissent! Bitumer toutes les rn en terre et réhabiliter celles couvertes

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.