Iavoloha : Bénédiction du FFKM au couple présidentiel

L’église n’a pas manqué de présenter ses vœux au chef de l’Exécutif.

La valse des officiels qui présentent leurs vœux au couple présidentiel, à l’occasion du nouvel an, se poursuit. Hier, c’était le rendez-vous des chefs d’églises au niveau du FFKM.

Les représentants du Conseil œcuménique des Églises chrétiennes de Madagascar, conduits par leur président en exercice, monseigneur Odon Marie Razanakolona, archevêque d’Antananarivo, sont venus présenter leurs vœux de nouvel an au président de la République, Andry Rajoelina, et son épouse Mialy Rajoelina, au palais d’Iavoloha, hier. Depuis 2019, la politique d’austérité choisie par l’Etat a annulé la grand-messe du début d’année et a conduit à privilégier la nouvelle formule de présentation des vœux au couple présidentiel. Depuis deux jours, en effet, les institutions et les personnalités ont ainsi fait la queue au palais présidentiel pour ne pas rater le rendez-vous.

Moral. Les représentants du FFKM ont notamment évoqué les épreuves qu’a traversées le pays durant l’année passée. Une année fortement marquée par la crise de propagation du Covid-19. Le soutien moral de l’église a été donc sollicité. Les rencontres du chef de l’Exécutif avec les leaders des églises historiques s’enchaînent et les messes hebdomadaires, retransmises directement sur les chaînes nationales, qui ont eu lieu durant les moments forts de la crise ont marqué une présence religieuse pendant la pandémie. « Cela n’a été possible que grâce au soutien de l’Etat » a souligné, hier, l’archevêque d’Antananarivo. Aussi, la crise a démontré la profondeur des relations entre l’Eglise et l’Etat. Et l’influence du conseil œcuménique des églises chrétiennes est une évidence.

Travail. Outre les vœux, les chefs d’églises ont également donné leur bénédiction au couple présidentiel pour qu’il puisse mener à bien ses missions pour le développement du pays. Le Chef de l’État, quant à lui, a remercié le FFKM et a réitéré que cette nouvelle année sera placée sous le signe du travail et sera marquée par la réalisation des grands chantiers pour l’émergence de Madagascar. Démarrage des travaux de construction d’une nouvelle ville à Imerintsiatosika dans le cadre du projet Tanamasoandro, l’installation des téléphériques ou le lancement de nouveaux moyens de transport urbain avec les Tramway. Tels sont, entre autres, les projets phares que l’Etat veut initier cette année. Toutefois, Andry Rajoelina a rassuré, devant les chefs d’église, qu’aucun district ne sera plus jamais oublié dans les actions pour le développement.

Félicitations. Les pasteurs Irako Ammi Andriamahazosoa de l’église réformée et Denis Rakotozafy, président des luthériens à Madagascar ainsi que monseigneur Samoela Jaona Ranarivelo, leader de l’église anglicane au pays, ont été présents au rendez-vous.  Le président de la République a ainsi exprimé ses félicitations au pasteur Denis Rakotozafy qui vient d’être élu, en novembre dernier, à la tête de l’Eglise luthérienne malgache. Ce dernier a remplacé le feu David Rakotonirina, victime de la pandémie de Covid-19.

Rija R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.