Présidence : Nomination imminente des 6 sénateurs restants

Certains sénateurs élus préparent déjà leurs bureaux au Palais d’Anosikely

5 jours après la proclamation des résultats officiels du scrutin du 11 décembre, le microcosme attend la publication par Iavoloha ou Ambohitsorohitra de la liste des 6 sénateurs nommés.

La proclamation des résultats officiels des élections sénatoriales du 29 décembre 2015 s’était tenue le 22 janvier 2016. Le président Hery Rajaonarimampianina devait ensuite nommer son quota de 21 sénateurs le 1er février de la même année. Soit 10 jours après. Pour les sénatoriales du 11 décembre 2020 dont les résultats ont été proclamés par la Haute Cour Constitutionnelle le 07 janvier 2021, on attend la nomination par le président Andry Rajoelina des 6 membres qui vont compléter l’effectif de la Chambre haute réduit à 18 dans la législature entrante.

Critères. En effet, en plus des sénateurs élus, l’article 81 de la Constitution prévoit que « le Sénat comprend pour un tiers, des membres nommés par le président de la République, pour partie, sur présentation des groupements les plus représentatifs issus des forces économiques, sociales et culturelles, et pour partie, en raison de leur compétence particulière ». Les sénateurs élus ne répondent pas forcément à ces critères précis.

Empressement. L’article 83 d’ajouter d’ailleurs que « le Sénat est consulté par le gouvernement pour donner son avis sur les questions économiques, sociales et l’organisation des Collectivités Territoriales Décentralisées ». Outre leur rôle législatif, les sénateurs jouent donc le rôle de conseiller de l’Exécutif. C’est l’embarras du choix qui amène peut-être le président de la République à donner du temps au temps dans le choix des 6 membres restants de la Chambre haute, alors que certains sénateurs élus font montre d’empressement pour s’installer au Palais d’Anosikely, sans attendre la session spéciale prévue le 19 janvier 2021. C’est dire que le tiers restant sera désigné avant cette date par le président de la République qui n’a pas besoin de convoquer un conseil des ministres pour prendre le décret portant nomination des 6 sénateurs.

R. O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.