Gouvernement américain : 4 millions de dollars pour la Cour des Comptes

L’ambassadeur des Etats-Unis à Madagascar, Michael Pelletier a prononcé une partie de son discours en malgache.

La Cour des Comptes est l’institution supérieure d’Audit de Madagascar, chargée de contrôler toutes les dépenses publiques et de mener des évaluations des politiques pour l’Assemblée nationale.

La cérémonie de lancement du projet de renforcement des capacités de la Cour des Comptes de Madagascar 2020-2025 s’est déroulée, hier, à l’hôtel Colbert. A cette occasion, l’ambassadeur des Etats-Unis à Madagascar, Michael Pelletier et le Premier Président de la Cour suprême de Madagascar, Rajaona Andriamanankiandrianina, ont annoncé un nouveau projet d’une valeur de 4 millions de dollars, d’une durée de cinq ans et financé par le gouvernement américain par le biais de l’Agence des Etats-Unis pour le Développement international (USAID). Outre le renforcement des capacités, il améliorera également la gestion des fonds publics.

Indépendante et fiable. Lors de son allocution, l’ambassadeur Pelletier a déclaré « Les Etats-Unis et Madagascar sont comme des « mpirahalahy mianala » à un moment où nous cherchons à favoriser la prospérité de Madagascar en mettant en place des institutions efficaces, responsables et inclusives… Une Cour des Comptes indépendante et fiable est un élément essentiel de toutes les nations démocratiques bien gérées et nous sommes fiers de soutenir la Cour des Comptes pour renforcer les capacités de son personnel, améliorer la qualité de ses audits et élargir son mandat ». Outre le financement du gouvernement américain, la Cour des Comptes de France, du Maroc et l’Auditeur Général de Norvège contribuent également au projet, en mettant leur personnel et leur connaissance à la disposition des auditeurs malgaches. Notons que l’objectif du projet est de permettre à la Cour des Comptes de Madagascar de mettre en œuvre avec succès son plan stratégique pour 2020-2024.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire