Christian Ntsay : Sortie médiatique pour mettre fin aux polémiques

Le Premier ministre fait son apparition publique, samedi dernier, dans la matinée. Après les polémiques sur son absence dans le pays, et son déplacement sur l’île de La Réunion pour des raisons médicales, il sort de l’ombre et affiche une bonne forme lors d’une descente à Anosizato pour visiter une nouvelle station de traitement d’eau de la société nationale d’eau et électricité. Cette sortie médiatique du chef du gouvernement met fin alors aux débats sur son état de santé et, surtout, sur son statut de numéro deux de l’exécutif.

Christian Ntsay démontre qu’il est toujours aux commandes et que les bruits sur sa démission ne sont que des rumeurs. L’opposition a supputé sur le sujet la semaine dernière. Pourtant, le poste à Mahazoarivo n’est pas encore vacant. Le chef du gouvernement y est toujours et ne chôme pas. « L’Etat se concentre à trouver des solutions durables aux problèmes d’eau de la population », a-t-il déclaré samedi matin. Ce manque d’eau potable dans plusieurs quartiers de la capitale et dans beaucoup d’autres grandes villes a créé des vagues. Des voix se sont levées et des manif ont eu lieu, pour contester cette défaillance du service de l’Etat.

Cette nouvelle installation, notons le, sera opérationnelle « d’ici trois semaines » selon un communiqué de la primature, et produira 100m3 d’eau par heure capable de ravitailler de l’eau potable pour la zone Atsimondrano. Cette nouvelle installation à Anosizato sera dupliquée dans huit autres sites de la capitale, a affirmé la primature. En attendant ces projets, des quartiers se plaignent toujours du manque d’eau devenu récurrent à l’instar  de ces files d’attente interminables sur plusieurs points d’eau où le litre d’eau potable s’arrache à prix fort.

Rija R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire