Lutte contre la Covid-19 : L’opposition doute sur la volonté réelle du régime pour la vaccination

Marc Ravalomanana est très critique sur la gestion de la crise sanitaire.

Devant la hausse des contaminations de la Covid-19, le leader de l’opposition déplore le retard pris par le gouvernement pour lancer la vaccination dans le pays.

 

L’opposition affirme que « la position du gouvernement malgache concernant le vaccin semble curieuse si ce n’est pas suspecte. En effet, bien que la covid-19 soit en train de monter en puissance, il fait preuve d’un attentisme inexplicable », a martelé Marc Ravalomanana, dans une déclaration dépêchée à la presse. Il a ainsi rappelé le contexte qui a fait émerger le vaccin comme un sujet incontournable pour le régime. « Au début, le président de la République a déclaré que l’État était en phase d’observation et a préconisé l’usage du CVO , qui n’est validé par aucune autorité sanitaire et qui s’est avéré inefficace vue la recrudescence de l’épidémie. Puis sous la pression tant de la communauté internationale que de l’opposition locale et des différentes ONG, il a semblé reconnaître qu’il fallait prendre d’autres mesures mais qu’il allait d’abord consulter la communauté scientifique locale », a rappelé l’ancien président.

Variant. Mais l’évolution inquiétante des statistiques de la Covid-19 interpelle l’opposition qui est pour une campagne nationale de vaccination. Alors que « le nombre de contaminations et de morts dus à l’épidémie augmente de jour en jour et ce n’est qu’une fois que cette commission a émis son avis que le président de la République a admis qu’il fallait vacciner mais que l’Etat malgache allait encore étudier quelle sorte de vaccin serait efficace contre le variant sud- africain », a déploré le leader de l’opposition. Cette démarche, « n’était encore qu’un prétexte pour repousser la vaccination sans avoir l’air de refuser carrément » a, pourtant déclaré le président de la plateforme RMDM dans une missive.

Covax. En clair, selon toujours le leader de l’opposition, « l’inscription n’est pas encore vraiment actée mais reste une volonté ».  Et lui d’expliquer que « le 26 mars 2021, le ministre de la Santé a écrit une lettre au Chief Executive Officer de GAVI pour manifester notre volonté à nous inscrire officiellement au mécanisme COVAX. Mais il ne manque pas de souligner que Madagascar est dans une posture d’observation, confirmant ainsi la première position du président, et suit de près la situation mondiale en matière de prévention et a déjà pris acte de cette initiative ». En effet, « jusqu’à ce jour, aucune décision ferme n’a encore été prise et le gouvernement malgache ne dit pas clairement qu’il refuse  la vaccination pour ne pas aller  ouvertement contre les recommandations de l’OMS , mais l’attentisme dont il fait preuve n’est ni plus ni moins qu’un refus déguisé et ce n’est sûrement pas dans l’intérêt du peuple malgache qui continue à faire les frais des atermoiements de ses dirigeants », a-t-il affirmé.

Volontariat. L’opposition défend bec et ongle la vaccination pour lutter contre la Covid-19. « Devant cette pandémie internationale, la majorité des Etats dans le monde s’accordent sur le fait que la vaccination de masse est la seule issue possible pour y faire face et la vaincre, aussi  s’évertuent-ils à vacciner leurs citoyens, sur la base du volontariat, cela va sans dire », a martelé le leader de la plateforme de l’opposition. Et lui de rappeler les dispositions constitutionnelles dans son article 8 qui stipule que « le droit de toute personne à la vie est protégée par la loi. Nul ne peut être arbitrairement privé de la vie… »  et l’article 19 de cette même Constitution d’ajouter que « l’Etat reconnaît et organise pour tout individu le droit à la protection de sa santé ….. ». Elle est donc convaincue qu’ « il est du devoir impératif de l’Etat de veiller à la santé de ses citoyens ».

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. @ LAMBO

    Vous n’êtes qu’un pauvre con avec des insinuations et des procès d’intention d’imbéciles . L’OMS n’est pas votre pharmalagasy en matière de gestion des risques et faîtes attention c’est votre régime qui s’est inscrit à ce dispositif . Le véritable couac c’est votre CVO que son fondateur même de l’IMRA est mort malheureusement du covid 19 .

  2. Le système vaccinal COVAX une fois acté ; COVAX est le seul dépositaire des voies et moyens pour l’aboutissement du processus.
    Ajouter du hic aux couacs de COVAX serait diversement accueilli.

  3. mouton au poil blanc

  4. Je ne soutiens pas Ravalo politiquement mais l analyse est juste.

  5. Cette analyse de l’opposition est juste . Le pouvoir n’a vraiment pas envie que la vaccination coiffe sur le poteau Pharmalagasy et le CVO . Il y a vraiment de la mauvaise foi et de l’hypocrisie dans les postures du régime . Et surtout ils savent pertinemment que la saison hivernale est propice à la propagation virale mais ils persistent dans le déni et l’incompétence . C’est trop facile de mettre sur le dos de l’OMS et son programme humanitaire COVAX après l’aggravation prévisible de l’épidémie . Cette inscription à ce dispositif est faite à contre cœur car il n’y a pas d’empressement ni réelle volonté à laisser aux Malgaches le choix de se vacciner ou non . Pire le discours imbécile des fanatiques et autres bouffons du pouvoir c’est de se dédouaner en comparant le nombre de décès en France et à Madagascar . Vraiment on a tout vu et la Brésilienne se frotte certainement les mains !

Poster un commentaire