CEMA : Le Général Rabenaivoarivelo sur le départ

Le CEMA, le Général de Division Jean-Claude Rabenaivoarivelo a vaincu la Covid-19.

D’après les informations, le Chef d’Etat-Major des Armées partira à la retraite le 24 mai prochain.

Changement en vue à la tête de l’Etat-Major des Armées malgaches. D’après les informations, le Chef d’Etat-Major des Armées (CEMA), le Général de Division Jean-Claude Rabenaivoarivelo serait actuellement sur le départ. Une source proche du Tafika Malagasy a fait savoir que le patron des Armées devrait partir à la retraite le 24 mai prochain, c’est-à-dire, d’ici à peu près deux semaines. Son adieu aux armes pourrait ainsi avoir lieu à Fianarantsoa le 25 mai, jour de la célébration du 98è anniversaire de l’Ecole des enfants de troupe, « Sekoly Miaramilam-Pirenena » (SEMIPI). Le nom de celui qui succèdera au Général de Division Jean-Claude Rabenaivoarivelo à la tête de l’Etat-Major des Armées devrait être connu durant les prochains conseils des ministres, a-t-on laissé entendre. Des tractations y afférentes seraient en cours au niveau de la hiérarchie militaire, mais aussi dans les plus hautes sphères de l’Etat. La course au poste du CEMA serait complètement lancée. D’autant plus que si l’on s’en tient à nos sources, le Général de Division Jean-Claude Rabenaivoarivelo aurait déjà déserté son poste depuis un long moment. Atteint de la Covid-19, il aurait bénéficié jusqu’alors d’une convalescence de 21 jours. L’on constate en effet l’absence remarquable et très remarquée du CEMA sur le terrain en cette période de pandémie de Covid-19 où des missions importantes sont confiées à l’Armée malgache.

Restructuration. Pour l’heure, aucune information officielle n’a été divulguée ni à propos de l’état de santé du CEMA ni concernant son éventuel remplacement. Pourtant, notre source laisse entendre que le patron des trois Forces de l’Armée, à savoir l’Armée de Terre, l’Armée de l’Air et la Marine nationale aurait déjà déménagé de son logement de fonction à la villa les Roses à Faravohitra. Ici, le conditionnel est de rigueur. En tout cas, le Général de Division Jean-Claude Rabenaivoarivelo serait donc resté pendant un an, ou enfin presque, à la tête de l’Etat-Major des Armées malgaches. Ses actions ont particulièrement été marquées par la concrétisation des mesures de restructuration de l’Armée, mais aussi par la gestion de la Covid-19 durant laquelle cet Officier Général était très présent sur le front lors de la première vague pour mener à bien les actions de riposte anti-covid. Au vu de tous les travaux qu’il a effectués au niveau de l’Armée malgache, le Gal Jean-Claude Rabenaivoarivelo mérite une grandiose cérémonie militaire d’adieu aux armes, pareillement à ce qu’a bénéficié son prédécesseur, l’ancien Chef d’Etat-Major Général de l’Armée malgache (CEMGAM), le Général Théophile Justin Rakotonirina.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Ce serra un côtier au moins ce coup ci

Poster un commentaire