Assemblée nationale : TIM, pas de candidat au poste de l’opposition

Le parti Tiako i Madagasikara n’adhère pas à la proposition de loi n°001-2019 relative au statut de l’opposition. Le fait que l’opposition devrait être officiellement représentée par un député n’est pas au goût de ce parti qui brigue le poste de chef de l’opposition. Il avance qu’il n’est pas nécessaire que ce poste soit occupé par un député. De ce fait, cette formation politique a annoncé qu’elle va s’abstenir de présenter un candidat. À part les députés TIM, qui auraient la chance, si on pouvait le dire ainsi, de prétendre à ce poste ? Selon les textes, le parti devrait occuper le poste de 7e vice-président de cette Institution. Mais suite à cette proposition de loi initiée par le député de l’Ikongo Jean Brunelle Razafintsiandraofa, le parti TIM n’a aucunement l’intention de présenter un des leurs. On se demande si ce parti avait eu l’idée d’avancer un candidat autre que ceux qui représentent le TIM au sein de la Chambre basse ? C’est-à-dire des députés issus de ce parti.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire