Aviation Civile de Madagascar : Le DG renvoyé en prison après la passation

Rebondissement dans l’affaire des 73,5 kg d’or saisis en Afrique du Sud. Le directeur général de l’Aviation Civile de Madagascar, Tovo Rabemanantsoa, a été mis en détention préventive jeudi dernier. Il a été auditionné par le pôle anti-corruption dans le cadre de l’enquête relative à l’exportation illicite d’or en Afrique du Sud en janvier dernier.

Les lingots d’or ont été embarqués à bord d’un avion privé depuis Ivato à destination de Johannesburg après une escale à Tuléar. Des agents et hauts responsables de l’Aviation Civile de Madagascar ont déjà été entendus par les enquêteurs, si d’autres sont actuellement en détention préventive à Tsiafahy. Cinq mois après les faits, le premier responsable de cet organe chargé de la gestion des autorisations de vols a été mis en cause.

Aussitôt accusé, aussitôt remplacé. Tovo Rabemanantsoa a immédiatement été remplacé, moins de 24 heures après son emprisonnement. Vendredi dernier, il a été extrait de sa cellule pour entamer la passation de service avec Gérard Rabetokontany, le nouveau Directeur général par intérim de l’Aviation Civile de Madagascar. Pendant ce temps, l’Etat malgache attend toujours, non seulement le verdict de la justice sud-africaine relatif à sa requête sur l’extradition des trois trafiquants emprisonnés à Johannesburg, mais aussi la décision sur la demande de rapatriement des 73,5 kg d’or saisis en janvier dernier.

Rija R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire