« Sakoroka » à Itaosy : Ouverture d’une enquête, selon le PM

Le Premier ministre va prendre des mesures concernant ce qui s’est passé à Itaosy.

Face au « Sakoroka » (manif) qui s’est passé tout récemment à Itaosy, le Premier ministre Christian Ntsay n’est pas resté de marbre.

Il a, notamment, annoncé l’ouverture d’une enquête pour cet événement qui s’est passé dans la périphérie de la Capitale. Le Premier ministre a martelé qu’il n’y avait aucune décision émanant du ministère de l’Intérieur et de la Préfecture d’Antananarivo de suspendre l’ouverture des « Tsenam-pokontany ». Ces nouvelles auraient été propagées dans le but de semer le trouble et le mécontentement  au sein de la population. Le Premier ministre a également annoncé que des mesures seront prises à l’encontre de ceux qui sont à l’origine de telles informations.

Disposition. Le Chef de gouvernement de réitérer qu’il n’y avait eu aucune disposition prise par le pouvoir central notamment allant à l’encontre du vécu quotidien des gens. Il a tenu ainsi à promettre à la population qu’aucune disposition  n’a été prise pour les produits de première nécessité qui s’avèrent importants pour tout un chacun, et ce, conformément aux orientations  prises par le pouvoir. Selon le communiqué émanant de la Primature, les PPN entrent notamment dans le cadre des services essentiels.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire