Sénat : Le gouvernement a défendu son bilan

Lors de sa rencontre avec les sénateurs, hier, au Palais de verre, le gouvernement a défendu son bilan. Ce fut également une occasion pour le Premier ministre Ntsay Christian d’exposer les projets de son gouvernement. Cela rentre dans le cadre de cette première session ordinaire du parlement. Une session qui a été placée sous l’égide du président du Sénat, Herimanana Razafimahefa qui a notamment souligné que les sénateurs sont prêts à collaborer avec le gouvernement. Sur ce point, d’ailleurs, des membres de la Chambre haute de déplorer que les membres de l’exécutif ne daignent pas répondre au téléphone et encore moins accepter une audience. Ils espèrent ainsi que cela va changer.

Exposé. Pour en revenir au rapport d’activités du Premier ministre, cinq points ont été développés. Un exposé qui a duré presque deux heures de temps (de 10h17 à 12h10) traitant de la Covid-19, de la gestion de l’État, de la sécurité, de l’économie et du volet social. Citons, entre autres, en premier lieu les gestes barrières qui s’avèrent indispensables même si la situation commence à s’améliorer. Sur la gestion, il a parlé de la lettre de politique de décentralisation émergente. Dans la même foulée, il a cité la dotation en matériels des régions ainsi que des subventions des communes, à savoir des subventions de fonctionnement, des subventions complémentaires et des subventions d’investissement. Quant à la sécurité, le Premier ministre a parlé de zone de défense et de sécurité et des postes de surveillance nautique pour ne citer que cela.

Efforts fournis. Lors de leur intervention, les sénateurs ont loué en général les efforts fournis par le gouvernement. Toutefois, certains d’entre eux n’ont pas manqué de soulever l’insécurité qui règne dans le pays. Un sénateur estime même qu’il faudrait revoir à la hausse le budget des ministères qui s’occupent du volet social. Comme il fallait s’y attendre, les routes et la campagne de vaccination Covishield ont été également abordées. Sur ce dernier point, le ministre de la Santé a tenu à rassurer que nous n’avions rien à craindre sur ce vaccin. De son côté, la ministre de l’Éducation Nationale a souligné que l’on allait procéder à la réhabilitation des écoles qui ont fait leur temps. En outre, il y aurait un recrutement massif d’enseignants, a-t-elle soutenu.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Les Malagasy veulent:
    – la sécurité et la tranquillité; on a des milliers de généraux d’armée, …. de policier, … on a peur, on se barricade à partir de 16H.
    – Le sakafo; combien de personnes sont en mal nutrition,
    – la santé; le soin sanitaire doit être totalement gratuit pour tous,
    .
    Partageons équitablement les gâteaux des ressources minières, …
    Mon oncle à Mananjary s’en moque du Colisée, du stade de Barea, … il veut un lycée et université pour son fils.

Poster un commentaire