HCDDED : « Augmenter la vigilance au niveau des frontières »

Pierre Lenoble, président du Haut conseil pour la défense de la démocratie et de l’Etat de droit.

Il faut serrer la vis et augmenter la vigilance au niveau des frontières, a lancé, hier, le Haut conseil pour la défense de la démocratie et de l’Etat de droit. C’est une des options qu’il faut mettre en œuvre pour défendre le pays et ses institutions, estime cet organe. Le projet d’attentat contre le président de la République provoque une pluie de déclarations. Le Haut conseil pour la défense de la démocratie et de l’Etat de droit est sorti de son silence. Selon son président, Pierre Lenoble, il est nécessaire de « défendre les institutions, l’appareil administratif ainsi que leur personnel ». Il faut aussi défendre les acquis de la démocratie, soutient ce dernier. « Le coup d’Etat n’est pas une option mais il faut privilégier l’alternance par voie électorale suivant les dispositions constitutionnelles », poursuit-il.

Rija R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire