Eddy Ramanirabahoaka diaspora malgache : Un colloque national pour la résolution de crise

Eddy Ramanirabahoaka, membre de la diaspora malgache en France.

Selon lui, le mandat du président de la République doit être ramené à sept ans renouvelable une seule fois à l’instar de la première et de la deuxième République. Et ce, à partir de la prochaine élection présidentielle en 2023

Eddy Ramanirabahoaka, membre de la diaspora malgache en France, interpelle le Conseil du Fampihavanana Malagasy (CFM), le Conseil des Eglises Chrétiennes de Madagascar (FFKM), les partis politiques, la Coalition des Organisations de la Société Civile, les Raiamandreny ara-drazana, à organiser  un colloque national  en vue de trouver des solutions face à la recrudescence actuellement de la zizanie entre les politiciens. “ Il est opportun d’arrêter l’hémorragie de l’animosité entre les opposants, entre les tenants et entre les gouvernants, et évidemment entre l’opposition et le gouvernement ”, a-t-il martelé.

Mandat modifié. Et lui de souhaiter qu’à l’issue de ce colloque national, la révision de la Constitution, du code électoral et des partis politiques figurera parmi les recommandations. En effet, ce membre de la diaspora a déjà mentionné la nécessité  de modifier certains articles de la Constitution en l’occurrence l’article 45 qui stipule que le président de la République est élu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois. Pour l’émergence de Madagascar et face au nouvel ordre économique mondial caractérisé par l’Agenda 2030 de la résolution de l’Organisation des Nations Unies (ONU), le président de la République en exercice aura plus de temps pour mener à terme  son projet de société avec  ce mandat modifié, a-t-il souligné. L’histoire nous montre que les anciens présidents de la République, Albert Zafy, Marc Ravalomanana et Hery Rajaonarimampianina n’ont pas pu terminer leur programme avec le mandat de cinq ans renouvelable une seule fois à cause des conditionnalités du déblocage de fonds des bailleurs traditionnels.

Réforme. Et lui d’ajouter que Madagascar n’a pas pu satisfaire aux Objectifs de Développement Durable (ODD) notamment en ce qui concerne l’éradication de la pauvreté, l’accès à l’eau salubre et l’assainissement, à une énergie propre et à un coût abordable et également à une éducation de qualité, la promotion de la santé et du bien-être des populations et des travailleurs et de même pour l’innovation et les infrastructures durables. Devant cette situation, Eddy Ramanirabahoaka a suggéré l’adoption d’une politique étrangère en l’occurrence dans le soutien pour la réforme de l’ONU par le biais de la mise place d’un pays africain permanent au sein du Conseil de Sécurité. Et lui de conclure avec la nécessité pour tous les citoyens malgaches d’unir leur force pour combattre les différents fléaux.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. de quoi il parles ce mr , facile quand on est bien au « chaud » à l’étranger ……!!!
    Cela fait depuis l’indépendance que le pays est en crise ………..

  2. A quoi bon se voiler la face !? Madagascar échoue pour cause de mauvaise gouvernance et surtout de corruption généralisée, lesquelles sont source de crises politiques à répétition, mères de toutes les dérives observées. Madagascar a besoin de bonne gouvernance .
    L’émergence de Madagascar sous-entend vision et politiques de long terme. Madagascar peut parfaitement s’inscrire dans la matrice démocratique républicaine occidentale de deux mandats présidentiels consécutifs de cinq, à l’instar des Etats Unis d’Amérique et…satisfaire aux aspirations au développement du peuple malagasy . Se pose lors la question de la définition et du contenu de ce développement. S’il se résume à un pourcentage de croissance du PIB tel que défini et mesuré selon les normes retenues par les nations occidentales dites développées, la notion de durée de mandat devient secondaire. Une manière de dire que toutes les palabres et colloques….

  3. mandat 5 ans ihany, ary tokony indray mandeha ihany dia tsy azo fidiana intsony.
    Fa nga moa tsy maintsy hitrosa lava @ BM vao afaka mampandroso? Atao inona fotsiny ireo ressources naturelles anana’ madagasikara.

    Proposéo any @ la frantsa nareo any zany hevitrareo zany fa any ngamba no mety fa tsy aty madagasikara

Poster un commentaire