Lutte contre le tabac à Madagascar: Les membres du Service de contrôle de la police formés



Jacaranda

Les représentants de l’Office National de Lutte Anti-Tabac (OFNALAT) se sont réunis hier au Live Hôtel Andavamamba pour un atelier sur l’application de l’article n°8 de la Charte Internationale sur la lutte anti-tabac, afin de former les membres du Service Contrôle de la Police Nationale sur la lutte contre le tabagisme dans les endroits interdits. Un atelier qui vise à remettre en question les stratégies à entreprendre pour lutter contre le fait de fumer dans les endroits publics clos, notamment dans les bars, dans les hôtels, dans les transports publics, au sein des lieux de travail, etc. Des faits ou actes qui sont d’ailleurs déjà prohibés par l’Arrêté n°29.511 du 3 octobres 2013, impliquant la considération de cette Charte Internationale sur la lutte anti-tabac. Dans ce sens, selon les explications, une campagne d’apprentissage de la population sur les endroits non fumeurs a été déjà lancée, et qui va durer une année. En effet, selon toujours les explications, 2/3 des jeunes malgaches sont actuellement contraints de subir le tabagisme passif vu que les endroits non fumeurs sont loin d’être respectés. En outre, 80 % des jeunes ayant été enquêtés sont conscients que le fait de fumer est néfaste pour la santé, et que les mauvaises conséquences ne sont visibles que longtemps après. Et pour finir, 80 % des jeunes savent maintenant à quel point il est utile d’interdire de fumer dans les endroits publics. En somme, après l’atelier, les responsables sauront comment aborder  ceux qui ont été surpris de fumer dans les endroits interdits.

 

Arnaud R.                          

Share This Post